Numéro #139

15 septembre 1994

Valorisation des engrais de ferme par les prairies (1ère partie)

Modes d'action de la fertilisation organique sur la végétation des prairies permanentes

auteur : | co-auteur :

Les différents niveaux d'action de la fertilisation organique sur la végétation des prairies permanentes ont été étudiés à l'aide de résultats obtenus dans les prairies de fauche des Alpes du Nord. On relève, à l'échelle des individus de dactyle, des modifications de croissance (longueurs des limbes vertes et sénescentes) et de morphologie (taux de tiges, taux de sénescence) ; à l'échelle de différentes populations de dactyle, des modifications démographiques (mortalité de talles) et de structure (arrangement spatial des talles) ; et enfin, au niveau des communautés prairiales, toutes espèces confondues, des modifications de composition floristique et de structure (répartition spatiale des individus des différentes espèces). Les conséquences de ces modifications sur l'évolution de la digestibilité de la matière organique durant le 1er cycle de différents éléments de la végétation sont ensuite envisagées : variabilité intraspécifique chez le dactyle, convergence entre espèces différentes poussant dans des conditions similaires (dactyle et fétuque des prés), comportements différents des communautés toutes espèces confondues. Sur la base de ces résultats, une représentation est proposée, permettant d'analyser, à l'échelle de l'individu, de la population ou de la communauté végétale, les modes d'action des facteurs de l'environnement liés aux conditions de milieu physique et aux pratiques agricoles.

Mots-clés : | | | | | | |

The various levels at which organic fertilization affects the vegetation of permanent pastures was studied thanks to observations made on mown pastures in the Northern Alps. At the level of individual cocksfoot plants, changes were observed in the growth (lengths of green and senescent leaves) and in the morphology (proportion of stems, rate of senescence) ; at the level of the various cocksfoot populations, changes in demography (tiller mortality) and in structure (spatial arrangement of tillers) ; lastly, at the level of plant communities (all species considered together), changes in floristic composition and in structure (spatial distribution of individual plants of the various species). The consequences of these changes on the evolution of organic matter digestibility of various elements of the vegetation during the first growth cycle are considered next : intraspecific variability in cocksfoot, convergence of different species growing in similar conditions (cocksfoot and meadow fescue), different behaviour of plant communities (all species considered together). A diagram, based on these results, is proposed for the analysis, at the level of individual plants, of populations, or of plant communities, of the patterns of action of environmental factors linked to the physical conditions and to agricultural practices.

Télécharger l'article

PDF - 557,78 ko