Numéro #123

15 décembre 1990

Numéro non thématique

Dans le nord-est de la France, associations maïs fourrage - légumineuse à graines : compatibilité de la longueur des cycles

auteur : Chapot J.Y. -

Les associations maïs fourrage-légumineuses à graines devraient permettre d'enrichir l'ensilage de maïs en azote. En Alsace, diverses associations ont été testées en comparant les longueurs des cycles du maïs et de la légumineuse.
Les variétés les plus tardives de légumineuses à graines, habituellement semées en cultures pures en fin d'hiver (pois, féverole, lupin blanc doux) ont un cycle trop court pour être associées avec un maïs très précoce. Le pois a le cycle le plus court. Le meilleur comportement de la féverole a été observé l'année la plus humide et la plus fraîche, ce qui suggère de tester cette association sous des climats plus frais. Au stade ensilage d'un maïs très précoce, le lupin n'a plus de feuilles et le dessèchement des tiges est avancé. Il est, par ailleurs, très sensible à la verse en association. A un maïs demi-précoce, comme Dea choisi pour sa bonne productivité, on peut associer des légumineuses à graines à croissance estivale, telles qu'un soja demi-tardif (Weber), ou le haricot d'Espagne variété Blanc à longues cosses (Phaseolus coccineus).

Télécharger l'article

PDF - 768,13 ko