Numéro #96

15 décembre 1983

Numéro non thématique

Etude complémentaire sur le comportement de différentes espèces de bromes en France : catharticus, sitchensis, carinatus, valdivianus

auteur : Betin M. - | co-auteur : Gillet M. -

Une comparaison de la valeur agronomique de plusieurs espèces de Brome a été faite sur des essais implantés en divers lieux de France à partir de 1978. Quatre espèces avaient été retenues, représentées en tout par 9 souches, dont les variétés Bellegarde (B. catharticus) et Lubro (B. sitchensis), qui sont les seuls bromes commercialisés en France.La comparaison a porté sur l'altemativité et la remontaison, le rythme de croissance, la résistance aux maladies, le rendement fourrager avec sa répartition saisonnière, et la valeur alimentaire.L'espèce catharticus est très alternative et remontante; elle démarre sa croissance très tôt au printemps et ne l'arrête pratiquement pas si l'hiver est très doux. Sa pérennité est d'au moins quatre ans et ses rendements en matière sèche comparables à ceux de la fétuque élevée.B. sitchensis est moins remontant et plus tardif, mais fournit dans l'ensemble moins de matière sèche. Il semble mieux convenir à la pâture, notamment en été-automne et craint moins le froid que B. catharticus.B. valdivianus est très productif, autant que B.catharticus, et ne remonte pas, mais sa digestibilité est plus faible. Quant à B. carinatus, il souffre malheureusement d'un vice rédhibitoire, sa grande sensibilité à la bactérie Xanthomonas, qui le fait disparaître brutalement. 

Télécharger l'article

PDF - 810,53 ko