Numéro #112

15 décembre 1987

Numéro non thématique

Extension et amélioration d'une estive sur lande à callune

auteur : Loiseau P. - | co-auteurs : Ignace J.C. - L'Homme G. -

Une action de recherche-développement réalisée dans une SICA d'estive du Forez décrit les possibilités d'utilisation de vastes surfaces de landes d'altitude sous-utilisées ou abandonnées, contenant 50 à 75 % de Calluna vulgaris, et utilisées par des génisses issues d'exploitations laitières de montagne ou de piémont. Elle démontre que les unités pastorales habituellement confinées sur quelques prairies peuvent être étendues sur les landes jusqu'à contribution de 75 % de la surface totale du paturage, sans préjudice pour les performances zootechniques (plus de 500 g de gain de poids vif par tête et par jour).Dans l'opération, la stratégie de mise en valeur s'étale sur 5 ans. Elle l'ermet le doublement du troupeau. Elle s'appuie sur l'amélioration de la plus mauvaise moitié des landes par des moyens peu coûteux excluant le ressemis: le dêbroussaillage mécanique, la fertilisation essentiellement potassique et l'augmentation progressive du chargement de 100 à 500 kg de poidsvif/ ha/saison. L'indice de valeur pastorale et le volume spécifique des graminées fourragères dans la lande sont multipliés par 4. Les résultats s'accordent avec un modèle exponentiel de l'amélioration botanique paramétré par la valeur pastorale initiale et la quantité d'apports fertilisants, La production des landes (3,1 à 4,6 t de MS/ha/an) est améliorée de 10-30 à 60-100 % de la production des prairies locales. 

Télécharger l'article

PDF - 810,64 ko