Numéro #99

15 septembre 1984

Numéro non thématique

L'amélioration pastorale des parcours de garrigue par sursemis : premiers résultats

auteur : Prospéri J.M. - | co-auteur : Soussana J.F. -

L'amélioration pastorale des parcours de garrigue permet souvent d'accroître la productivité sans améliorer la régularité de la production au cours de l'année, ni l'équilibre entre énergie et protéines dans la ration. C'est pourquoi une série d'essais ont été entrepris sur le sursemis et sur les espèces de légumineuses à introduire.80 cultivars ou écotypes ont été étudiés au sein d'une collection pendant deux années. Sept espèces de légumineuses se sont bien comportées: le fenugrec, trois luzernes annuelles dont le ressemis spontané est délicat (graines dures), la luzeme cultivée (divers cultivars), le lotier et le sainfoin. La plupart des graminées semées ont levé mais leur développement a été limité et irrégulier.Dans les essais de sursemls, le semis a été effectué à la volée puis la parcelle a ensuite été mise en défens pendant au moins 6 mois. Trois facteurs ont été combinés: l'existence ou non d'un désherbage, deux dates de semis (printemps et automne) et trois mélanges fourragers. L'implantation a été bien meilleure avec le désherbage ; les légumineuses et le dactyle ont beaucoup mieux levé que les autres graminées. La pluviométrie après le semis semble déterminante.La première année, les espèces sursemées n'augmentent que la qualité du parcours. La deuxième année, par contre, la production est accrue de 50 % et la part des espèces semées va croissant. 

Télécharger l'article

PDF - 909,83 ko