Numéro #151

15 septembre 1997

Numéro non thématique

La prairie temporaire et les interventions mécaniques en système ovin extensif : exemples en Montmorillonnais

auteur : Chabosseau J.M. - | co-auteur : Dedieu B. -

On associe souvent la prairie permanente et le pâturage aux systèmes fourragers extensifs... et les interventions mécaniques, le semis de prairie et la fertilisation à l'intensification de la production. En zone herbagère de plaine, ces dernières techniques peuvent pourtant être mises en oeuvre dans les systèmes à faible chargement.
Les pratiques de conduite des surfaces fourragères de 11 élevages ovins extensifs du Montmorillonnais (Vienne) sont analysées. Le semis est largement utilisé pour le renouvellement des surfaces et contribue notamment à la production estivale. Mais la fertilisation est limitée. La fauche et le gyrobroyage sont des moyens essentiels d'entretien des couverts. Les charges et le temps consacrés aux surfaces fourragères sont faibles par rapport aux situations plus chargées. 4 types d'exploitation ont pu être identifiés, dont un correspond à des situations originales à très faible chargement où les facteurs moteurs sont la limitation de la main-d'œuvre et/ou la volonté de réduire les charges au minimum. 2 questions techniques, l'importance des interventions mécaniques et le pâturage hivernal, mériteraient d'être plus étudiées.

Télécharger l'article

PDF - 2,44 Mo

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui vous permettront de partager du contenu sur les réseaux sociaux et nous permettront de mesurer l'audience du site.
Cliquez-ici pour en savoir plus sur les cookies et leur exploitation sur ce site