Numéro #206

30 juin 2011

Récolte et valorisation des fourrages conservés : les clés de la réussite (2e partie)

Le foin séché en grange au GAEC Marais Champs : un aliment riche pour produire un lait de qualité, idéal pour la transformation fromagère

auteur : Alemany M. - | co-auteur : Pageot S. -

Lors des Journées AFPF 2011 consacrées à la Récolte et valorisation des fourrages conservés, 2 témoignages ont été présentés : comment l'éleveur adapte-t-il son système, et en particulier la conservation de ses fourrages, pour répondre aux impératifs de la valorisation du lait produit ? Les associés de ce GAEC laitier Bio en Loire-Atlantique, avec transformation à la ferme, visent l'autonomie alimentaire et une meilleure qualité de travail. Le séchage en grange du foin en vrac répond à ces objectifs : l'appétence et la valeur alimentaire du fourrage des prairies multispécifiques sont préservées grâce à une meilleure maîtrise de la conservation ; la sécurité des récoltes est accrue (moins de jours de séchage au sol) ; le lait est de meilleure qualité, avec un meilleur rendement fromager ; les animaux sont en meilleure santé... C'est l'ensemble du système fourrager et du système d'exploitation qui bénéficie de cet investissement, certes assez coûteux. Le prinicipe du séchage en grange, avec chauffage solaire de l'air est présenté. 

Télécharger l'article

PDF - 195,58 ko