Numéro #237

31 mars 2019

Agronomie et écologie : un duo gagnant pour comprendre et gérer les prairies

Le relevé phytosociologique : un outil au service de la caractérisation agroécologique des végétations agropastorales

auteur : LE HENAFF P.-M. | co-auteur : PRUD'HOMME F.

La phytosociologie, largement utilisée pour décrire les prairies semi-naturelles, est à la base des politiques de conservation visant les prairies à flore diversifiée. Les conservatoires botaniques nationaux participent au développement des approches multifonctionnelles sur les prairies ; aujourd'hui, la conservation des surfaces peu intensifiées, en forte régression, devient un enjeu majeur pour la préservation de la biodiversité. Les travaux communs engagés avec des agronomes ces dernières années montrent la complémentarité des 2 approches pour caractériser l’ensemble des services rendus par les prairies : les relevés de végétation permettent la génération d’analyses et d’indices agronomiques (souplesse d’exploitation, précocité, productivité, richesse en terpènes des fourrages...) et écologiques (richesse spécifique, spécialisation écologique, capacité d’accueil des pollinisateurs, état de conservation...).

LE HENAFF P.-M. & PRUD'HOMME F., 2019. Le relevé phytosociologique : un outil au service de la caractérisation agroécologique des végétations agropastorales. Fourrages n°237, p. 75-81.