Numéro #146

15 juin 1996

Numéro non thématique

Note sur l'ergot des Paspalum : un risque pour le bétail dans le sud de la France

auteur : Raynal G. -

Une toxicose bovine observée depuis longtemps en automne dans le sud de la France a été identifiée. L'origine en est Claviceps paspali, responsable d'un ergot sur Paspalum distichum, graminée sauvage d'origine tropicale. L'étude des conditions de développement de ce champignon phyto-pathogène permet de mieux comprendre les conditions d'apparition de cet ergotisme.
Paspalum distichum a été introduit accidentellement en Europe et s'est développé dans la moitié sud de la France dans les terrains inondables ou irrigués et les bords de cours d'eau ou d'étangs. Un ergot spécifique (Claviceps paspali) peut se développer à l'épiaison de la graminée, en automne, favorisé par des conditions humides. Les bovins qui consomment des inflorescences contaminées par des sclérotes présentent des symptômes neurologiques bien connus en zone tropicale : nervosité, tremblements, pertes d'équilibre qui, en gênant la prise de nourriture et de boisson, peuvent s'avérer dangereuses pour l'animal. Les conditions climatiques semblent déterminantes pour l'apparition de la toxicose.

Télécharger l'article

PDF - 893,70 ko