Numéro #238

25 juin 2019

Les bénéfices variés de l'élevage à l'herbe (1re partie)

Pâturage tournant dynamique : quelle correspondance entre les repères d'entrée « hauteur d'herbe » et « stade 3 feuilles » ?

auteur : CLIQUET JOSEPHINE | co-auteurs : GASTAL François POILANE ALICE SURAULT FABIEN

De nombreux éleveurs s'intéressent à la conduite du pâturage tournant dynamique. Cette technique, qui cherche à maximiser la valorisation de l'herbe, fait débat aujourd'hui. En fait, différents critères de gestion du pâturage sont appliqués. Deux d'entre eux sont ici étudiés.
Dans 23 parcelles situées dans des contextes différents, une même gestion de pâturage tournant dynamique a été appliquée (méthode Herby) : entrée des animaux au stade 3 feuilles des graminées dominantes, sortie avant de pâturer leur gaine avec un temps de présence de 3 jours maximum. A chaque pâturage, au stade 3 feuilles, ont été évaluées la hauteur d'herbe (à l'herbomètre), la biomasse, la valeur alimentaire de l'herbe. Au stade 3 feuilles, la hauteur d'herbe est très variable (en particulier selon la saison), la digestibilité et la teneur en MAT sont généralement bonnes (en moyenne respectivement de 69% et 16%), sans lien avec la hauteur du couvert. La méthode Herby permet donc d'obtenir une valeur alimentaire du fourrage très satisfaisante au cours de l'année.

Cliquet J., Poilane A., Surault F. & Gastal F., 2019. Pâturage tournant dynamique : quelle correspondance entre les repères d'entrée « hauteur d'herbe » et « stade 3 feuilles » ? Fourrages n°238, p.139-141.