Numéro #112

15 décembre 1987

Numéro non thématique

Physiologie de la croissance de l'herbe : applications au pâturage

auteur : Lemaire G. -

L'étude de la croissance de l'herbe au pâturage en présence des animaux nécessite l'estimation des flux d'édification, de sénescence et de consommation des tissus foliaires. Ces flux sont régulés par des variables d'état qui caractérisent le milieu (climat, fertilité), la structure du peuplement végétal (importance des surfaces foliaires, hauteur et densité de la végétation, composition floristique et morphologique) et le troupeau (type d'animal, chargement).Le comportement alimentaire des animaux (temps de pâturage, nombre et taille des bou¬chées) est directement relié à la structure du couvert, caractérisée par deux paramètres (hauteur d'herbe et densité de végétation) très corrélés à l'indice foliaire. L'indice foliaire apparaît comme une variable d'état déterminante à la fois pour les flux d'ingestion et de croissance de l'herbe.On peut espérer qu'une meilleure connaissance des caractéristiques (morphologie, mor¬phogénèse, tallage) des cultivars permettra de préciser leur aptitude à assurer une croissance du couvert et une ingestion optimums au pâturage. 

Télécharger l'article

PDF - 863,36 ko