Numéro #236

31 décembre 2018

Numéro non thématique

Pratiques de revégétalisation de milieux ouverts et perspectives pour la constitution d’une filière de semences d’origine locale en montagne alpine

auteur : DUPRE LA TOUR A. | co-auteurs : LABATUT J. SPIEGELBERGER T.

Les milieux ouverts d’altitude font l’objet de nombreux aménagements qui conduisent à la destruction des couverts végétaux et rendent nécessaires des opérations de revégétalisation. Les mélanges grainiers généralement semés sont d’origine non locale, peu adaptés aux conditions bioclimatiques de montagne, et entraînent une érosion de biodiversité. A partir de ce constat, des acteurs de la recherche et de la restauration ont travaillé au développement de l’utilisation de semences d’origine locale. Le projet Sem’lesAlpes s’est ainsi attaché à accompagner la constitution d’une filière de semences locales. Dans ce cadre, une étude a été menée afin d’identifier les besoins en semences, de caractériser les pratiques actuelles de revégétalisation et de comprendre dans quelle mesure elles peuvent évoluer vers la généralisation des semences d’origine locale en restauration. Nous présentons ici les résultats de cette étude.

DUPRE LA TOUR A., LABATUT J. & SPIEGELBERGER T., 2018. Pratiques de revégétalisation de milieux ouverts et perspectives pour la constitution d’une filière de semences d’origine locale en montagne alpine. Fourrages n°236. 269-274;