Numéro #117

15 mars 1989

Numéro non thématique

Premiers résultats obtenus au Maroc après un cycle de sélection de Médicago sativa pour la résistance à l'anthracnose

auteur : Troeung B.M. - | co-auteur : Gosset H. -

Les dégâts sur luzerne dû à l'anthracnose (Colletotrichum trifolii) dans le Maroc oriental justifient la mise en œuvre d'une sélection variétale. Vingt cultivars, méditerranéens et américains, sont confrontés à un isolat marocain. Après une première contamination, tous les cultivars s'avèrent plus ou moins sensibles. Une seconde contamination a porté sur la descendance de plantes ayant résisté au premier test, appartenant à 5 cultivars. Un gain important de résistance est obtenu, plus spectaculaire pour les 3 cultivars les plus sensibles que pour les 2 les moins sensibles. Il est donc possible de sélectionner la résistance de la luzerne à l'anthracnose à l'intérieur du type méditerranéen.

Télécharger l'article

PDF - 255,64 ko