Numéro #127

15 septembre 1991

Numéro non thématique

Productivité des peuplements prairiaux : caractérisation et diagnostic

auteur : Lemaire G. -

La quantité de matière sèche présente à un instant donné sur une prairie et susceptible d'être récoltée doit être considérée comme la résultante des processus d'élaboration de la biomasse végétale (production primaire) et des processus de sénescence. La production primaire d'une prairie peut être estimée à partir de caractéristiques majeures du milieu : température, rayonnement, niveau de nutrition azotée et d'alimentation hydrique. La durée de vie des feuilles des diverses espèces de graminées est une caractéristique morphogénétique essentielle qui détermine en grande partie le rapport entre la biomasse produite par une prairie et la biomasse susceptible d'être récoltée dans le cadre d'un système d'exploitation donné : fréquence et intensité des défoliations.
Une tentative d'explicitation de l'interaction génotype x mode d'exploitation est proposée. Pour cela il est nécessaire de mieux caractériser les différentes espèces, cultivars ou écotypes à travers les composantes de la morphogénèse qui déterminent le sens de cette interaction : vitesse d'apparition et durée de vie des feuilles, vitesse d'élongation des feuilles, tallage.

Télécharger l'article

PDF - 643,51 ko