Numéro #225

31 mars 2016

Adaptation des prairies semées au changement climatique

Ventes de semences fourragères en mélange en France : quelles compositions et quelles tendances observe-t-on ?

auteur :

L'analyse des données de ventes de semences fourragères et de fabrication des mélanges pour prairies sur les 10 dernières années et en France met en relief une évolution nette des parts des différentes espèces semées dans les prairies. Ces évolutions montrent une utilisation de plus en plus importante de légumineuses, d'espèces et de mélanges adaptés à des prairies de courte durée. Les prairies ainsi semées sont plutôt adaptées à des utilisations mixtes (fauche/pâture) et plutôt adaptées à des stratégies de contournement des risques de sécheresse. Alors que les semis de prairies de pâture de longue durée sensibles à la sécheresse (de type ray-grass anglais - trèfle blanc) se réduisent, nous constatons que seuls les semis de prairies à base de luzerne connaissent, pour l'instant, un développement en liaison avec une stratégie de production en période de sécheresse.

STRAEBLER M., 2016. Ventes de semences fourragères en mélange en France : quelles compositions et quelles tendances observe-t-on ? Fourrages n°225, p. 49-54.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Availability and sales of grassland seed mixtures in France: major trends over time

We analysed the availability and sales of grassland seed mixtures over the last 10 years in France. The results clearly show that the composition of seed mixtures has changed over time. There has been an increased use of species (including legumes) and mixtures that give rise to temporary grasslands, which can have a mixed use (i.e., mowing/grazing). They are also less vulnerable to drought. While fewer permanent - and more drought-sensitive -grazing areas are being planted, lucerne-dominated grasslands have become more common. Indeed, they represent a means of ensuring production levels during periods of drought.

Télécharger l'article

PDF - 310,66 ko