Numéro #225

31 mars 2016

Adaptation des prairies semées au changement climatique

L'innovation à l'épreuve d'un climat et d'un monde changeant rapidement : intérêt de la co-conception dans le domaine des semences

auteur : | co-auteurs :

Valoriser la biodiversité cultivée permet d'augmenter la résilience des cultures face aux aléas tout en réduisant l'utilisation des intrants chimiques. Implémenter une telle agriculture basée sur la biodiversité nécessite le développement d'approches de co-conception pour tenir compte de la singularité des situations locales et de la variabilité accrue des conditions de culture.La production agricole doit réduire l'usage des intrants à un moment où elle fait face aux effets du changement climatique. Or l'utilisation des intrants, si elle permet d'augmenter la production, tamponne également la variabilité spatiale et temporelle des conditions de culture, atténuant notamment les effets des aléas climatiques. L'utilisation d'une diversité d'espèces et de variétés, de populations génétiquement diversifiées constitue une alternative agroécologique à l'utilisation des intrants synthétiques. Le défi est alors de créer des innovations génétiques (variétés, mélanges des variétés, mélanges d'espèces) qui soient adaptées aux conditions locales. Cela nécessite donc de raisonner à l'échelle locale et d'impliquer l'utilisateur dans ce travail de conception de ces innovations. Nous verrons à travers la présentation de différents travaux de co-conception que travailler avec les acteurs de terrain permet (i) d'affiner les objectifs poursuivis et d'ainsi faire évoluer les questions de recherche et les critères d'évaluation des innovations, (ii) de produire des connaissances et des innovations adaptées aux usagers (idéotypage participatif d'associations variétales), (iii) de concevoir des outils leur permettant de créer leurs propres solutions (outil Capflor® d'aide à la conception de prairies à flore variée), ou (iv) d'accompagner le développement d'un programme de la sélection paysanne. Ces travaux rompent avec la logique du transfert de connaissances des chercheurs vers les agriculteurs au profit d'apprentissages croisés favorisant l'adaptation locale dans le processus d'innovation.

HAZARD L., CHARRON M-H., GRESSIER E. & al., 2016. L'innovation à l'épreuve d'un climat et d'un monde changeant rapidement : intérêt de la co-conception dans le domaine des semences. Fourrages n°225, p. 39-47.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | |
Using innovative approaches to meet the challenges of a rapidly changing climate and world: the utility of co-design in plant breeding programs

An agroecological alternative to the use of synthetic inputs is the use of genetic diversity, variety diversity, and species diversity. This approach helps maintain production but especially increases yield stability. The challenge is now to act innovatively in creating plant varieties, as well as variety and species mixtures, that are well adapted to local conditions. Such efforts should be carried out locally and involve target users. Using different examples of co-design efforts, we show that working with local stakeholders makes it possible to (i) refine research objectives, research questions, and innovation evaluation criteria; (ii) generate user-customised knowledge and innovations (e.g., participatory design of varietal association ideotypes); (iii) design tools that help users create their own solutions (e.g., Capflor®); and (iv) support the development of a farmer-led plant breeding program.

Télécharger l'article

PDF - 325,87 ko