Numéro #34

15 juin 1968

Aspects techniques et économiques de l'évaluation des productions fourragères au niveau de l'entreprise agricole

Quelques aspects économiques de la production agricole dans la montagne en comparaison avec celle de la plaine

auteur :

La situation actuelle des zones de montagne due à l'exiguïté des exploitations, au morcellement des domaines, au prix du produit agricole, etc., est la cause de la diminution de la population agricole des vallées alpestres.Le transfert d'une partie de la population agricole dans d'autres secteurs d'activité doit permettre de créer des exploitations d'une grandeur suffisante pour assurer une existence normale des exploitants.Le potentiel de production des sols de montagne est équivalent à celui des terres de la plaine, mais la réduction de la durée de végétation diminue, proportionnellement avec l'altitude, la production à l'unité de surface. Cette diminution s'accroît d'environ 10 % chaque fois que l'altitude augmente de 250 m.
Les terrains de montagne ont par leurs conditions naturelles une vocation herbagère. Il faut donc d'abord moderniser, rationaliser et améliorer ce secteur avant d'introduire d'autres cultures.Pour créer un équilibre économique entre les montagnards et les agriculteurs de la plaine, il faut accorder des prix différentiels aux produits agricoles suivant l'altitude afin de compenser la diminution de rendement à l'hectare qui constitue une limite absolue à la production. 

Mots-clés : | | | | |
Some economic aspects of fodder production in the mountains regions

The decrease of rural population in the alpine volleys is due to the actual situation of the mountainous zones i.e, the small size of farms, the division of their pieces of land, the price of the agricultural products, etc...The transfer of one part of the rural population to other activities allows the creation of farms which have sufficient acreage to insure a normal standard of living for the farmers.The potentiality of the mountainous soils is nearly the same as in the plains, but the reduction of the period of growth induces a proportional decrease of the productivity per unit area, depending on the altitude. This reduction increases by 10 % for an increase of 250 m in elevation.
The mountainous areas are especially suitable to grasslands because of their natural conditions. Therefore we have to modernize, rationalize and improve this sector before the introduction of other crops. 

Télécharger l'article

PDF - 590,96 ko