Numéro #214

18 juin 2013

Changement climatique, prairies et systèmes fourragers (1ère partie)

Impacts du changement climatique sur les prairies permanentes. Témoignages d'adaptations aux évolutions climatiques

auteur : | co-auteurs :

Avec un climat plus chaud et plus sec, plus de CO2 dans l'atmosphère, comment risque d'évoluer la végétation prairiale ? La production sera-t-elle affectée ? Quelle sera la capacité des prairies permanentes à résister et à récupérer après des épisodes de type canicule ou sécheresse sévère ? Les pratiques agricoles pourront-elles limiter ces effets ?
Des travaux expérimentaux de manipulation des principales variables du changement climatique sur des prairies permanentes de moyenne montagne ont mis en évidence un effet bénéfique sur leur production pendant seulement 1 à 2 ans. Soumises à un épisode de type canicule, leur production baisse pendant 2 ans sans changement significatif de composition fonctionnelle. Une deuxième approche comparant la proportion de graminées à stratégie de capture de 861 prairies permanentes montre que cette proportion augmente au détriment des graminées les moins productives, suite à un changement climatique modéré mais sans prise en compte de l'augmentation de CO2. D'autres expérimentations à long terme sont nécessaires pour comprendre et évaluer la capacité de résilience des prairies à rendre des services.

Mots-clés : | | | | | | | |
The impact of climate change on permanent grassland. Examples of adaptation strategies to climate change

How will a warmer, dryer climate and higher levels of CO2 in the atmosphere change grassland vegetation and production? Experimental studies which involved the manipulation of main climate change variables in mid-altitude permanent grassland showed that the beneficial effect on grassland production only lasted 1 to 2 years. Submitted to a heat wave, grassland production decreased over a period of 2 years without any significant change in functional composition. Another approach, based on comparing the proportion of forage grass with a nutrient uptake strategy in 861 permanent grassland fields, showed that this proportion increased at the detriment of less productive plants after moderate climate change, regardless of higher CO2 levels. Further long-term experimental studies are required for better understanding and evaluating grassland resilience and its capacity to provide services.

Télécharger l'article

PDF - 370,44 ko