Numéro #214

18 juin 2013

Changement climatique, prairies et systèmes fourragers (1ère partie)

Intégrer des variétés méditerranéennes aux mélanges fourragers

auteur : | co-auteur :

En région Rhône-Alpes, à la demande des éleveurs, différentes réflexions sont conduites concernant le choix des espèces fourragères ou la constitution de mélanges prairiaux mieux adaptés aux réchauffement et  à la variabilité climatiques.
Plusieurs projets successifs et coordonnés (Climfourel et PEP Bovins Lait) ont établi des résultats intéressants. Des variétés fourragères méditerranéennes de dactyle et de fétuque élevée ont été comparées à des variétés tempérées. Les variétés méditerranéennes de fétuque élevée, de bonne pérennité, permettent d'avoir une utilisation de l'herbe plus précoce (avant les périodes de déficit hydrique). Dans les mélanges multispécifiques, les grandes légumineuses (luzerne, sainfoin) apportent un réel gain de productivité ; un mélange type dénommé Saint-Marcellin a montré une bonne pérennité malgré des épisodes de sécheresse marqués. Il reste maintenant à tester l'intérêt de variétés de fétuques élevées méditerranéennes dans des mélanges multispécifiques destinés à la fauche ou à la pâture.

Mots-clés : | | | | | | | |
Integrating Mediterranean varieties in forage mixtures

In the Rhône-Alpes, a number of projects are underway which are aimed at determining the choice of forage species and forage grass mixtures that are better adapted to global warming and climate change. Mediterranean varieties of cocksfoot and tall fescue were compared to their temperate counterparts. Mediterranean varieties of tall fescue, providing a highly perennial cover, allow for earlier availability of grass (before periods of hydric deficit). Multi-species mixtures and tall legumes (alfalfa, sainfoin) significantly boost productivity. One mixture in particular, known as Saint-Marcellin, proved to be highly perennial in spite of significant episodes of drought. The advantages of Mediterranean tall fescue in multi-species mixtures for meadowland and pastureland need to be verified.

Télécharger l'article

PDF - 184,45 ko