Numéro #22

15 juin 1965

Communications françaises présentées au 9e Congrès International des Herbages

Facteurs de variations de la quantité d'herbe verte consommée par le mouton

auteur :

Au cours de quatre années successives, nous avons mesuré l'acceptabilité et la digestibilité de 208 échantillons de graminées et de 73 échantillons de luzerne, distribués verts à des moutons maintenus en cage à métabolisme. Il existe une liaison étroite entre la quantité de matière sèche consommée et la digestibilité des échantillons successifs d'un cycle de croissance de la même plante. Cependant les variations de la teneur en matière sèche ou de la proportion de débris dans le fourrage peuvent modifier considérablement cette liaison.
A digestibilité égale, les luzernes sont consommées en plus grandes quantités que les graminées et chez ces dernières les fourrages du 2e cycle sont consommées en plus grandes quantités que ceux du 1er cycle de croissance.Les facteurs les plus importants de l'acceptabilité semblent être la teneur en cellulose brute indigestible et la teneur en matière sèche pour la luzerne, la teneur en cellulose brute digestible pour les graminées. 

Factors affecting the voluntary intake of green forage by sheep

In the course of 4 successive years, we have measured the acceptability and digestibility of 208 samples of grasses and 73 samples of  lucernes, fed in the fresh form to sheep kept in digestion cages. A strict relationship exists between the dry matter intake and the digestibility of successive samples of a growth cycle of the same plant. However, variations in the content of dry matter or the proportion of deed materials in the forage can modify the relationship considerably.
At similar digestibilities, lucernes are consumed in larger amounts thon grasses, and among the latter, forages of the second growth cycle are consumed in larger amounts thon those of the first.The most important acceptability factors seem to be the content of non-digestible crude fibre and the content of dry matter in the case of lucernes, and the content of digestible crude fibre in the case of grasses. 

Télécharger l'article

PDF - 464,05 ko