Numéro #22

15 juin 1965

Communications françaises présentées au 9e Congrès International des Herbages

Notes sur les essais de charge des pâturages en république du Sénégal

auteur :

Depuis quelques années, de nombreux pâturages ouest-africains ont été étudiés et cartographiés par photo-interprétation et on a établi des parcelles-témoins pour leur étude dynamique.On a effectué des expériences de charge durant de courtes ou longues périodes : mais en tenant compte des grandes fluctuations de charge d'une année sur l'autre et d'une région à l'autre, aucune charge moyenne n'a pu être déterminée. De 3,4 à 8 ha annuels peuvent être nécessaires pour un animal de 200 kg.
Parallèlement, on a calculé la digestibilité du foin naturel qui, s'il a un coefficient de digestibilité bas en matières azotées (de 20,40 à 35,85 %), a des coefficients de cellulose et d'extraction non azotée très élevés, respectivement 58,71 à 65,96 % et 44,24 à 52,60 %La valeur fourragère varie de 0,37 à 0,46 U.F., ce qui équivaut à un bon foin produit dans les pays tempérés. 

Notes about stocking rate trials on grazing lands in the republic of Senegal

Since a few years, numerous west-african pastures have been studied and cartographied by photo-interpretation and observation parcels settled for their dynamic study.Some rate of stocking essays on short and long periods have been done. Consequently the result is that none middle rate of stocking can be specified : the fodder production varying too much from one year and one country to another : 3.4 to 8 ha every year can be necessary for a 200 kg animal.
In parallel the digestibility of a natural hay was calculated. If the digestibility rate of the nitrate substance is low (20.10 to 35.85 per cent) those of the cellulose and non nitrogenous extractive are high : respectively 58.71 to 65.96 per cent and 44.24 to 52.60 per cent. The fodder value changes from 0.37 to 0.46 U.F., say the equivalent of a good meadow hay in temperate countries. 

Télécharger l'article

PDF - 347,05 ko