Numéro #218

07 juillet 2014

Concilier productivité et autonomie en valorisant la prairie (1ère partie)

Faire face à un déficit fourrager en valorisant des couverts végétaux de bonne valeur nutritive

auteur : | co-auteurs :

Pour sécuriser leur système fourrager, les éleveurs recherchent des solutions, notamment par la valorisation des couverts implantés en intercultures. Les valeurs nutritives de ces espèces cultivées viennent d'être étudiées...Les cultures dérobées implantées en fin de printemps (moha, sorgho fourrager) ou en fin d'été, comme les espèces utilisées en couverts végétaux pièges à nitrates, montrent des niveaux de production de matière sèche élevés. Ces couverts (graminées, légumineuses, crucifères...), exploités en pâturage ou pour un affouragement en vert, présentent des valeurs énergétiques (évaluées in sacco) élevées, en moyenne de 0,76 UFL (de 0,39 à 0,95). Les valeurs azotées moyennes sont estimées à 74 g PDIE et 97 g PDIN/kg MS avec une grande variabilité en fonction du type de fourrages et du stade de récolte. La dégradabilité ruminale rapide et élevée du colza fourrager et des radis chinois et fourrager indique un risque acidogène potentiel.Espèces étudiées : Pennisetum glaucum, Setaria italica, Sorghum bicolor, Avena strigosa, Lens nigricans, Pisum sativum, Vicia sativa, Vicia benghalensis, Vicia villosa, Camelina sativa, Brassica napus, Sinapsis alba, Brassica juncea, Raphanus sativus longipinnatus, Raphanus sativus, Phacelia tanacetifolia, Guizotia abyssinica

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | |
Dealing with forage shortages by exploiting plant cover of high nutritive value

To maintain their forage systems, livestock farmers are searching for solutions, especially those that involve animals feeding on cover crops planted between cropping cycles. Catch crops planted at the end of the spring (foxtail millet, forage sorghum) or at the end of the summer (e.g., species used to limit nitrate leaching), were found to produce high levels of dry matter. These cover crops, which include grasses, legumes, and crucifers and which can be grazed directly or used as green feed, demonstrated high energetic values (evaluated in sacco): they had an average feed unit for lactation (UFL) value of 0.76 (range: 0.39–0.95). The average values of protein digestion allowed by available fermentable energy (PDIE) and protein digestion allowed by available fermentable nitrogen (PDIN) were 74 g/kg DM and 97 g/kg DM, respectively; however, they varied greatly depending on forage type and stage of harvest. Forage rapeseed as well as Chinese and forage radish are rapidly and readily digested in the rumen, which could lead to ruminal acidosis.

Télécharger l'article

PDF - 183,49 ko