Numéro #218

07 juillet 2014

Concilier productivité et autonomie en valorisant la prairie (1ère partie)

Prairies multispécifiques avec ou sans chicorée : densité du couvert mesurée à l'herbomètre et composition chimique

auteur : | co-auteurs :

La chicorée (Cichorium intybus L.), plante à pivot racinaire profond et de bonne valeur alimentaire, pourrait être introduite en mélange dans les prairies semées pour sécuriser le système fourrager dans un contexte de changement climatique. Premiers résultats sur ces prairies multispécifiques avec chicorée.Une étude a été réalisée pendant 2 années complètes, sur 4 types de prairies comprenant de 1 à 5 espèces (ray-grass anglais, trèfles blanc et violet, chicorée et fétuque élevée) en mélange, la chicorée étant introduite dans 2 des types étudiés. La surface a été valorisée par un pâturage tournant intensif de vaches laitières (13 cycles). Quelle que soit la saison, les prairies avec chicorée (29 % de la MS) se sont distinguées des prairies sans chicorée sur de nombreux critères : densité mesurée à l'herbomètre (-43 kg MS/ha/cm), teneur en MS (-39 g MS/kg brut), en minéraux (+ 28 g/kg MS), en fibres totales (-56 g NDF/kg MS) et en lignine (+15 g/kg MS). La teneur en matière sèche de l'herbe a été le premier facteur expliquant les variations de densité entre types de prairie et entre saisons.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Sward bulk density and chemical composition of multispecies leys with and without chicory

Chicory (Cichorium intybus L.), which has a deep growing spindle-shape root and a high nutritional value, could be included in ley mixtures as a way of securing forage systems in a context of climate change. A study was carried out over 2 years on 4 types of leys planted with a mixture of 1 – 5 different species (perennial ryegrass, white and red clover, chicory and tall fescue). Chicory was included in 2 of these mixtures. The land was used in rotation as intensive pasture for dairy cows over 13 cycles. Regardless of the season, leys planted with chicory differed from other leys in terms of: density measured with a rising plate meter, dry matter content (-xw39 g DM/kg harvested forage), mineral content, fibre and lignin content. Dry matter content of grass is the main factor accounting for the differences in measured densities per type of ley and per season.

Télécharger l'article

PDF - 279,09 ko