Numéro #197

15 avril 2009

Diversité des systèmes fourragers de l'Europe laitière (2e partie)

L’utilisation des engrais de ferme sur prairie de montagne en agriculture biologique et conventionnelle : des similitudes

auteur : | co-auteurs :

La gestion des déjections animales est devenue un point d'attention suite aux problèmes récurrents de pollution des eaux par les nitrates… et l'agriculture biologique présentée comme une alternative intéressante. Qu'en est-il dans les systèmes peu chargés de moyenne montagne ?
L'analyse pluriannuelle des quantités de déjections animales allouées par épandage sur prairie dans deux groupes d'exploitations, en agriculture conventionnelle ou biologique, montre que les pratiques de gestion et d'utilisation des déjections animales sur prairies ne sont pas très différentes. Pourtant, les ressources disponibles ne sont pas les mêmes (compost essentiellement chez les agriculteurs biologiques) et la logique technique est censée être différente. Ce travail illustre l'intérêt de développer des études spatialisées et pluriannuelles de la gestion des déjections animales dans les exploitations agricoles.

Mots-clés : | | | | | | | |
Utilization of farm fertilisers on upland pastures in organic and in traditional agriculture : similarities

Attention has focused on the management of livestock dejections as a consequence of recurring problems of water pollution by nitrates... and organic farming has been presented as an interesting option for their solution. What is the situation in the lightly-stocked systems of the medium uplands ?
The analysis over several years of the amounts of dejections spread on pastures in two sets of farms, practising organic or traditional agriculture, showed that the management and the utilization of the livestock dejections for the manuring of pastures are not very different. The available resources however are not the same (mostly compost on the organic farms), and the technical reasonings are supposed to be different. This work illustrates the advantage of studies extended over large tracts of land and over several years when tackling the question of livestock dejections on farms.

Télécharger l'article

PDF - 415,92 ko