Numéro #197

15 avril 2009

Diversité des systèmes fourragers de l'Europe laitière (2e partie)

Variabilité de la réponse aux stress hydrique et thermique d’une prairie naturelle

auteur : | co-auteurs :

Les données recueillies sur un dispositif de longue durée en Aveyron sont utilisées pour étudier les arrière-effets des stress climatiques de 2003 sur la végétation et la production de fourrage. Une typologie basée sur les traits régénératifs des espèces permet de définir 2 groupes fonctionnels : celui des espèces à talles et celui des espèces traçantes possédant des rhizomes et/ou des stolons. Ces dernières sont favorisées par un rythme de fauche rapide. La dégradation de la prairie observée en 2004 suite à la sécheresse de 2003 est d'autant plus limitée que les espèces traçantes étaient abondantes avant la sécheresse. Contrairement à l'exploitation en rythme rapide, le rythme de coupe lent a permis d'assurer une production supérieure notamment en raison d'une coupe à l'automne 2003, sans doute en relation avec le niveau de réserve racinaire avant la sécheresse.

Mots-clés : | | | | | | | | | |
Variability of the response of a natural pasture to water and temperature stresses

The data from a long-duration trial in Aveyron have been utilized to study the after-effects of the climatic stresses of 2003 on the vegetation and the forage production. A typology based on the rege,nerative features of the various species defines two functional groups : that of the species with tillers, and that of the creeping species, i.e. those with rhizomes and/or stolons. The species of the latter group are favoured by frequent mowings. The degradation of the pastures observed in 2004 after the 2003 drought was all the more limited as the creeping species were more abundant before the onset of the drought. In opposition to a high cutting frequency, the management of a pasture with a low cutting frequency achieved a larger production, especially as a consequence of an autumn cut in 2003, probably in relation to a better level of reserves in the roots before the drought.

Télécharger l'article

PDF - 316,26 ko