Numéro #23

15 septembre 1965

Expérimentation fourragère (1ère partie)

Comportement des principales variétés françaises de graminées fourragères vis-à-vis des parasites cryptogamiques. Principaux parasites cryptoga

auteur :

Des observations recueillies de 1961 à 1963 portant sur le comportement des variétés de graminées fourragères vis-à-vis des parasites cryptogamiques ont permis de déterminer les conditions dans lesquelles ces maladies entraînent une dépréciation du fourrage récolté.Les principales maladies cryptogamiques du Dactyle qui ont été retenues sont les suivantes :- Mastigosporiose (Mastigosporium album),- Scolecotrichose (Scolecotrichum graminis),- Rouilles (Puccinia glumarum, Puccinia graminis, Uromyces dactylidis),- Oïdium des graminées (Erysiphe graminis),- Quenouille des graminées (Epichloe typhina) .L'état sanitaire global des Dactyles s'est présenté ainsi :- A la montaison, le parasite le plus redoutable est Mastigosporium album mais surtout sur les variétés précoces et en zone océanique.A la suite d'une coupe précoce, la scolecotrichose apparaît par temps doux mais est sans gravité. Si la fin du printemps est fraîche, la Mastigosporiose sera grave. Cependant le fourrage n'est déprécié qu'en cas extrême et pour des variétés précoces.- A la floraison, l'état sanitaire des Dactyles est plus mauvais qu'aux périodes précédentes.- En été, la Scolecotrichose domine. Le fourrage de variétés précoces est fréquemment déprécié.- En arrière-saison, les rouilles se développent, la Mastigosporiose réapparaît et la Scolecotrichose subsiste fortement.Les principales maladies cryptogamiques des fétuques élevées qui ont été retenues sont les suivantes :- Helminthosporiose (Helminthosporium dictyoïdes) ,- Rouilles (Puccinia coronata, Puccinia graminis).L'état sanitaire global des Fétuques élevées s'est présenté ainsi :- Au printemps le seul parasite est Helminthosporium dictyoïdes mais il est peu dangereux.- En été, l'Helminthosporiose, puis les Rouilles, vers la fin de la saison, causent des dégâts. La Fétuque S.170 est plus sensible que Manade aux rouilles.- En arrière-saison, l'état sanitaire est moins bon quelles que soient les conditions climatiques et la variété.D'une façon générale, le développement des parasites étant très influencé par les conditions climatiques, les différences variétales de comportement paraissent finalement faibles vis-à-vis des écarts annuels d'infestation de chaque variété lors d'une exploitation déterminée. 

Behaviour of the main french varieties of herbage grasses towards cryptogamic pests

Observations gathered from 1961 to 1963 on the behaviour of varieties of Herbage Grasses towards cryptogamic pests made if possible to precise the conditions under which these parasites spoil the harvested forage.The main parasites of Cocksfoot are the following :- Mastigosporium album,- Scolecotrichum graminis,- Rusts: Puccinia glumarum, Pucdnia graminis, Uromyces dactylidis,- Mildew : Erysiphe graminis,- Choke: Epichloe typhina.The general state of Cocksfoot diseases was as follows :- At the shooting stage, the most dangerous pest is Mastigosporium album, but mainly on early-flowering varieties and under an oceanic climate.- After an early cut, Scolecotrichum appears when the weather is mild, but is not very harmful. If the end of Spring is cool, attack by Mastigosporium will be severe. Forage will not be spoiled however, unless the case be extreme or the variety very early.- At flowering time, Cocksfoot is more severely attacked than at previous stages.- In Summer, Scholecotrichum prevails. Forage from early-heading varieties is often spoiled.- In the late season, rusts develop, Mastigosporium reappears, while Scolecotrichum remains to a large extent.The main diseases of Tall Fescue are the following :- Helminthosporium dictyoïdes,- Rusts : Puccinia coronata, Puccinia graminis.The general state of diseases is as follows :- In Spring, the only parasite is Helminthosporium dictyoides, but it is hardly dangerous.- In Summer there are damages caused by Helminthosporium and, in the end of the season, by rusts. S.170 is more sensitive to rusts than Manade.- In the late season the sanitary state is worse, whatever the weather or the variety.Generally speaking, the development of parasites is much under the influence of the weather, as varietal differences are less important compared with the yearly deviations in infestation observed on each variety at a given cut. 

Télécharger l'article

PDF - 1,06 Mo