Numéro #23

15 septembre 1965

Expérimentation fourragère (1ère partie)

Comparaison de techniques de semis d'associations luzerne-graminées

auteur :

Un essai d'association Luzerne-graminée a été établi en 1961 à L'Hay-les-Roses (Seine) afin d'étudier en particulier l'équilibre entre les deux constituants. La Luzerne du Puits était associée à l'une des trois variétés de graminées suivantes : le Dactyle Prairial et la Fétuque élevée Manade. Deux techniques de semis avaient été retenues : le semis en lignes alternées et le semis en lignes jumelées (deux lignes de graminées alternant avec une ligne de Luzerne). L'essai a été exploité trois années de 1963 à 1965. Plusieurs faits ressortent des résultats obtenus: cet essai souligne la difficulté de maintenir un équilibre correct entre les deux constituants d'une association au cours des trois années d'exploitation.Les deux premières années, la Luzerne s'est montrée très agressive, particulièrement vis-à-vis du Dactyle Prairial et de la Fétuque élevée Manade, très lente d'installation. Par la suite, les graminées se sont affranchies de cette compétition, la Fétuque élevée Manade devenant même très envahissante dans l'association.
Les deux techniques de semis ont permis de modifier la participation au rendement des deux constituants de l'association. Le semis en lignes jumelées s'est avéré particulièrement intéressant dans le cas d'une association avec Prairial ; avec la variété Aries, à tallage faible et à port dressé, cette technique est beaucoup moins intéressante.La productivité des associations avec Aries a été dans l'ensemble moins élevée que les autres et a baissé régulièrement au cours des trois années.Enfin, la présence de Luzerne a eu pour effet de rendre la production des associations plus régulière dans le temps, et la présence de la graminée a amélioré sensiblement la valeur nutritive du mélange. 

Comparison of sowing techniques for lucerne and grasses grown in association

An experiment with associated lucerne and grasses was laid down in 1961 at L'Hay-les-Roses (Seine) in order to study the balance between both constituents. Du Puits Lucerne was associated with one of the following three Grass varieties : Aries Cocksfoot, Prairial Cocksfoot, and Manade Tall Fescue. There were two sowing techniques : alternate row seeding and twin row seeding (2 Grass rows alternating with a Lucerne row) . The field was cropped for three years from 1963 to 1965. The results indicate several facts : they demonstrate how difficult it is to keep a satisfactory balance between two constituents of a lay during three years of management.Lucerne was very aggressive in the first two years, especially against Prairial Cocksfoot and Manade Tall Fescue, which letter established very slowly. Later on, the Grasses overcame this competition and Manade Tall Fescue became even quite encroaching.
With both drilling methods, it has been possible to vary the proportion of each constituent in the total yield. In the case of Prairial, the twin row technique was of special interest ; with Aries, a variety with few tillers and an erect habit, its interest was much smaller.Associations with Aries were on the whole less productive then those with the other strains and their yields decreased regularly during the three years. Lastly, the effect of Lucerne we s to regularise the yield of the mixture during the year, while the Grass appreciably bettered its quality. 

Télécharger l'article

PDF - 856,82 ko