Numéro #23

15 septembre 1965

Expérimentation fourragère (1ère partie)

Essai de classification physiologique des luzernes en fonction de leur comportement et de leur adaptation en différents milieux algériens. Comportement phénologique comparé des divers types de luzernes suivant le milieu

auteur :

Diverses populations de Luzerne sont étudiées dans trois zones de température (de même longueur de jour) comprenant chacune un essai à sec et un essai à l'irrigation (facteur «eau »).L'analyse de la phénologie de la production montre que celle-ci dépend directement d'une action combinée de la température et de l'eau, du printemps à l'automne.Suivant leur phénologie de production, les variétés de Luzerne étudiées sont ensuite classées en types dont l'étude comparative montre que :- l'importance des différences de comportement entre variétés (phénologie de la production) dépend directement du complexe température-eau agissant du printemps à l'automne, qui détermine le comportement général ;- l'adaptation au milieu ne concerne que la température hivernale, chaque type phénologique correspondant à une zone thermique définie.
Les facteurs déterminant les différences de comportement entre types étant différents de ceux déterminant les différences de rendements suivant l'adaptation, il n'y a pas de relation dans les essais entre comportement et adaptation relatifs de chacun des types.Deux échelles sont faites, qui chiffrent le niveau d'adaptation calculé entre zones de température et entre années dans chaque essai. Les résultats concordent et les échelles d'adaptation obtenues coïncident avec le classement phénologique et avec celui par latitude d'origine des variétés. Il y a donc une relation étroite au niveau des va ri étés entre le type de comportement et le type d'adaptation. Les échelles chiffrent donc la physiologie des diverses variétés étudiées. 

Physiological classification of lucerne varieties according to their behaviour and their adaptation to various environments

Several Lucerne populations were studied under 3 temperature conditions (equal day-length), and 2 water conditions (1 trial with and 1 without irrigation).The analysis of phenology of production shows that it immediately depends on a combined effect of temperature and water from Spring till Autumn.According to their phenology of production the Lucerne varieties under survey lire then classified : the comparison of types shows that :- The magnitude of differences in behavior between varieties (phenology of production) directly depends on the temperature-water complex, which works from Spring till Autumn and fixes the general behaviour.- The adaptation of the environment concerns Winter temperature only, each phenological type corresponding to a definite thermal zone.The factors which fix the differences in behaviour between types are different from those that fix the differences in yield according to the adaptation and thus there is no relation in the experiments between relative behaviour and adaptation of each type.Two scales have been defined for the measurement of adaptation level, as determined between temperature zones and between years in each experiment. The results are in agreement and the adaptation scales coincide with the classification of varieties according to the latitude of their origin. At the level of varieties, there is thus a narrow relationship between behavior type and adaptation type. The scales measure thus the physiology of the various varieties under study. 

Télécharger l'article

PDF - 525,95 ko