Numéro #24

15 décembre 1965

Expérimentation fourragère (2e partie)

La résistance au froid des variétés de graminées fourragères pluri-annuelles

Au cours de l'hiver très rigoureux de 1962-1963 des notations ont été effectuées sur le comportement au froid des principales variétés de Dactyle, Fétuque élevée, Fétuque des prés, Ray-grass anglais et Fléole présentes dans les différents essais mis en place en 1960 et 1961 en de nombreux points du territoire.La rigueur des basses températures, la brusquerie d'apparition du froid, la présence de la neige et enfin le niveau des réserves accumulées dans les plantes sont autant de facteurs qui conditionnent les réactions d'une variété déterminée au cours de l'hiver. Si le froid intervient alors que les plantes sont en arrêt de végétation le comportement des variétés est indépendant de leur précocité.
Les variétés de Fétuque des prés et de Fléole se sont avérées très résistantes au froid. Dans des conditions extrêmement rigoureuses le seuil de résistance au froid de la Fétuque élevée a été dépassé, et le comportement ultérieur de cette espèce compromis.Le Ray-grass anglais n'a survécu qu'en région océanique et dans les zones montagneuses où une acclimatation progressive au froid au cours de l'automne et la présence de neige pendant les périodes de gel lui ont permis de résister au froid.Bien qu'ayant subi des dommages parfois importants, les différentes variétés de Dactyle ont présenté une remarquable faculté de régénération qui souligne la grande faculté d'adaptation de cette espèce. 

Frost resistance of perennial forage grass strains

During the very severe winter of 1962-1963, the behaviour towards cold of the main varieties of Cocksfoot, Tell Fescue, Meadow Fescue, Perennial Ryegrass and Timothy, was noted in the various trials set up in 1960 and 1961 in many localities scattered in France.The severity of the low temperatures, the sudden coming of the cold, the presence of snow and the level of reserves stocked in the plants each influenced the reactions of a given variety during winter. If the cold steps in while the plants are at rest, the behaviour of the strains is independent of their earliness.The Meadow Fescue end Timothy strains were found to be very resistant to cold. When the conditions were extremely severe, the resistance threshold of Tall Fescue was exceeded and the further development of the species was jeopardized.Perennial Rye-grass only survived in the oceanic regions and in the mountainous areas where it could resist thanks to gradual acclimatization and to the presence of snow during the frost.Although the various strains of Cocksfoot showed sometimes important injuries, they regenerated remarkably well, which underlines the great adaptability of the species. 

Télécharger l'article

PDF - 1,13 Mo