Numéro #212

10 janvier 2013

Faire pâturer les chèvres : retour vers le futur

Utilisation des prairies par les chèvres laitières dans les conditions du Sud-Est de la France

auteur : | co-auteurs :

Une série d'essais et d'observations menés à la station expérimentale caprine du Pradel a montré la capacité des chèvres à avoir un niveau de production supérieur à 800 kg de lait par an, comparable à une conduite en chèvrerie, en valorisant des prairies temporaires avec des faibles quantités d'aliments concentrés. Ces résultats, ici finement analysés, donnent les clés d'une bonne mise en œuvre du pâturage caprin.
Le comportement au pâturage des caprins présente quelques particularités. L'observation du couvert végétal et la date de mise à l'herbe sont déterminants. Des stratégies de sortie précoce ou tardive des animaux ont été étudiées. Le maintien de la qualité de l'herbe offerte passe par un ajustemen tdes chargements pour une bonne valorisation des prairies par les animaux. Le pâturage tournant comme le pâturage continu permettent une valorisation intéressante mais nécessitent un suivi précis des surfaces. Le pâturage tournant facilite la constitution de stocks. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
The use of grassland by dairy goats under farming conditions in south-eastern France

A series of trials and studies carried out at the Pradel experimental station showed that grazing goats could produce over 800 kg of milk a year - a similar amount to that produced with goats fed indoors - while optimizing the value of temporary grassland and requiring only low levels of concentrate feed. These results, analysed in depth in the text below, point to the key elements required for the proper management of pastureland for caprine species. Careful observation of the vegetation cover and turnout date are determining factors. Strategies based on early and late turnout were studied. Maintaining grass quality implies adjusting stocking rates in order to optimize the value of grassland through grazing. Rotational and continuous grazing optimize the value of grass in an interesting way but require a close follow-up of land use. Rotational pasture makes it easier to store dry forage. 

Télécharger l'article

PDF - 567,20 ko