Numéro #182

01 juin 2005

Génétique et prairies (1re partie)

Proposition de zonage pour préserver la diversité des systèmes d’élevage et des territoires européens

auteur : | co-auteurs :

Depuis quelques années, la diversité des systèmes d'élevage est davantage reconnue comme un gage d'adaptation face aux nouveaux enjeux : mondialisation et compétition d'un côté ou développement durable et agriculture multifonctionnelle de l'autre… A l'échelle européenne, cette diversité est une richesse qui mérite d'être analysée pour évaluer les évolutions, les impacts différenciés de la PAC, et établir des convergences notamment entre zones à fortes contraintes.
Un découpage de l'espace agricole européen est proposé en s'appuyant sur les principales caractéristiques pédoclimatiques et sur les convergences qui en résultent au niveau des systèmes d'élevage, en les répartissant selon les parts de surfaces fourragères (SFP / SAU ; STH / SAU ; maïs / SFP). Les 8 zones d'élevage ainsi définies sont présentées. Des logiques de production et des évolutions semblables existent dans des régions souvent éloignées géographiquement. Trois des zones (de montagne, méditerranéenne et herbagère) représentent 60% des exploitations d'élevage d'herbivores et correspondent à des zones défavorisées… Ce zonage permet de souligner différents enjeux pour la moitié du territoire européen dédié à l'élevage d'herbivores (environnement, biodiversité, aspects socio-économiques…) et pose clairement la question d'une politique agricole appropriée.

Mots-clés : | | | | | | | |
Proposal for a division into zones in order to preserve the diversity of ruminant rearing systems and of the European territories

For a number of years, it has been now increasingly realized that the diversity of the livestock rearing systems is a valuable asset in view of the new constraints to be faced : changeing economic circumstances, sustainable development, multipurpose farming, etc. At the European level, this diversity, which is considerable, is worth analysing for the evaluation of evolution and that of the differential effects of the Common Agricultural Policy, and to determine the convergences that occur among zones with heavy constraints. A division of the European agricultural space into zones is proposed, based on the main pedoclimatic characteristics and on the resulting convergences regarding the livestock rearing systems ; these are characterized by the ratios of fodder areas (Main fodder area/Useable farm area ; area under permanent grass/Useable farm area ; maize acreage/Main fodder area). Eight different zones are defined in this way. Similar production policies and similar changes are presented in regions often geographically quite distant from each other. Three of the defined zones (uplands, Mediterranean lands, grassland countries) represent 60% of the farms that rear cattle and sheep, and correspond to disadvantaged zones. This division into zones emphasizes the various problems encountered in that half of the European territory where cattle and sheep are reared (environment, biodiversity, socio-economic aspects, etc.) and raises clearly the question of an appropriate agricultural policy.

Télécharger l'article

PDF - 1,14 Mo