Numéro #70

15 juin 1977

Irrigation et production fourragère

Les bilans hydriques

auteur :

Sur la base des évapotranspirations potentielles (ETP) calculées en chaque site des précipitations normales et de la réserve utile du sol, on peut estimer le déficit moyen d'alimentation en eau des cultures.On a tenté ici d'estimer les fréquences d'occurrence de ce déficit en tenant compte :- de la variabilité interannuelle des pluies et de l'ETP ;- de la variabilité spatiale de l'évapotranspiration maximalede la culture (quelque peu différente de l'ETP) ;- des variations systématiques de la réserve utile RU.L'analyse montre que les différences de conditions locales (liées au site. au couvert et au sol) ont à peu près autant d'importance que les variations de pluviométrie. 

Mots-clés : | |
The various climatic aspects of France and their variation with time : water balances in a few representative points in France

The average water supply deficit of crops can be estimated from the potential evapotranspiration (PET) calculated for each location, the normal rainfall, and the utilizable soil water.The frequencies of occurrence of this deficit have been here tentatively estimated by allowing  for :- the year to year variation of rainfall and PET ;- the spatial variation of the maximum evapotranspiration of the crop (which differs somewhat from PET) ;- the systematic variations of utilizable soil water.The analysis shows that the differences in local conditions (dependent on topography, cover and soil) are just about as important as the variations in rainfall. 

Télécharger l'article

PDF - 587,16 ko