Numéro #70

15 juin 1977

Irrigation et production fourragère

Les plantes fourragères et l'eau

auteur :

La production des principales plantes fourragères a pour caractéristique d'être étalée tout au long de l'année. Ce sont donc à la fois des plantes d'« hiver» et d'« été ». Cependant, le « trou d'été » est général pour toutes les graminées pérennes et à un degré moindre pour les légumineuses.Plusieurs démarches ont permis et permettront de régulariser cette production : apport de connaissances sur l'adaptation des plantes fourragères à divers niveaux de sécheresse, complété par une création de cultivars à meilleur comportement au sec ; développement de cultures annuelles de complément : mise au point de techniques de culture visant à augmenter la production estivale ; proposition de moyens efficaces pour mettre en conserve les fourrages en période favorable.Il importe d'assembler ces éléments de connaissance à l'échelle des systèmes de production fourragère destinés à une spéculation animale donnée. C'est en intégrant pour une région donnée des végétaux efficaces et des techniques de conduite raisonnées dans un système économique cohérent, que l'on utilisera le mieux l'eau pour la production fourragère. 

Mots-clés : | |
Grassland plants and water

The characteristic feature of the production of most forage plants is to be distributed throughout the year : they are thus both «Winter» and «Summer» plants. There is generally however a «Summer trough» for ail perennial grasses and also, to a lesser extent, for the legumes.There are many ways which, both in the past and in the future, make it possible to get a more regular production ; better knowledge of the adaptation of the forage plants to various degrees of drought, creation of cultivars with a better behaviour under dry conditions; development of complementary annual crops ; adaptation of cultivars techniques enhancing the Summer production : more efficient means of storing forages produced during the favourable period.It is necessary that ail these elements should be combined at the level of the forage production systems defined for a given animal production. The integration, for a given region, of efficient plants and of methodical management techniques into a economically coherent system will give us means of using water for forage production in the most desirable way. 

Télécharger l'article

PDF - 231,14 ko