Numéro #33

15 mars 1968

L'information en matière de production fourragère

Quels sont les besoins des éleveurs en matière de diffusion des techniques fourragères

auteur :

L'Ouest de la France, particulièrement la Vendée, dispose de certains atouts pour développer ses productions fourragères :- terres à vocation herbagère indéniable,- population agricole assez dense.Par contre, des circonstances défavorables bloquent les initiatives que pourraient prendre les agriculteurs soucieux de rendre leur activité plus compétitive.D'abord l'ambiance :- inexistence sur place de débouchés importants ;- environnement économique insuffisant ;- exploitations trop petites ;- prix des terres trop élevé ;- politique de crédit inadaptée ;- équipements collectifs insuffisants ;- bâtiments traditionnels inappropriés ;- coûts de production trop élevés.De plus, l'adoption des techniques d'intensification fourragère pose d'autres problèmes au stade de la récolte (terres imperméables, où l'on pénètre mal), et à celui de la conservation du fourrage (mise en œuvre difficile d'une méthode de séchage artificiel).Enfin, au niveau de l'animal, les orientations à choisir sont difficiles en l'absence d'une définition claire de la politique agricole régionale. Mais, tout compte fait, le principal problème à résoudre reste celui de la formation des hommes, pour laquelle les pouvoirs publics, l'éducation nationale, la recherche et les vulgarisateurs ont encore beaucoup à faire.Finalement, l'auteur indique tous les obstacles éloignés qui retardent indirectement l'adoption des techniques ou tout au moins leur examen et leur étude par les intéressés. 

Mots-clés : | | | | | |
Obstacles to progress in forage production : point of view of a farmer

In Western France, especially in Vendée, there exist certain advantages in favour of the development of forage productions :- lands unquestionably fit for the growing of grass,- rather a dense agricultural population.There are however some unfavourable circumstances, which stop the initiatives of farmers wishing to become more competitive.First of all, the environment :- local absence of important outlets ;- insufficient economic environment ;- too small holdings ;- too high prices for land ;- inadequate credit policy ;- insufficient collective equipment ;- inadequate traditional buildings ;- too high production costs.Moreover, there are other problems for the adoption of forage intensification techniques, at the harvest stage (impermeable land, difficult to enter) and at the forage conservation stage (difficulties to get an artificial drying method going).Lastly, at the level of the animals, the directions are hard to choose, owing to the absence of a well-defined regional agricultural policy. On the whole, the main problem remains that of the human development, for which the public authorities, the Ministry of Education, the research and extension services, have still a lot to do.Finally, the author indicates all the distant obstacles which indirectly cause a delay in the adoption of the techniques or at least in their investigation and study by the people concerned. 

Télécharger l'article

PDF - 436,13 ko