Numéro #217

28 avril 2014

L'innovation en systèmes fourragers et élevages d'herbivores : un champ de possibles

Les plantes dangereuses pour le bétail. Une première synthèse pour la flore d’Algérie

auteur :

Les ruminants ont, au pâturage, une certaine capacité à sélectionner leur nourriture et à éviter les plantes toxiques, mais les herbivores domestiques peuvent aussi être l'objet d'intoxications végétales à travers la consommation de grains, foins et ensilages contaminés. A partir d'un large inventaire des plantes potentiellement dangereuses pour les ruminants en Algérie, cette synthèse bibliographique décrit les risques encourus.
Divers métabolites secondaires ont un effet dissuasif vis-à-vis des ruminants (par ex. par amertume) mais peuvent présenter des inconvénients ou des dangers. La flore d'Algérie comporte environ 39 familles botaniques et 420 espèces végétales potentiellement dangereuses pour le bétail. Les principaux symptômes et les composés qui les provoquent sont décrits : intoxications plus ou moins graves induites par des mycotoxines, par des photosensibilisations primaires (38 espèces) ou secondaires (77 espèces), des dérivés phénoliques (115 espèces), des hétérosides (100 espèces) et des substances alcaloïdiques (175 espèces). Cette dernière catégorie de plantes toxiques, très représentée en Algérie, est la plus redoutable pour le cheptel algérien car les effets cliniques sont rapides et intenses même après séchage du fourrage.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | |
Plants poisonous to cattle. A preliminary overview of Algerian flora

Grazing ruminants generally avoid toxic plants; nevertheless herbivorous livestock may sometimes be intoxicated when ingesting contaminated grains, hay and silage. Algerian flora includes 420 plant species (belonging to 39 botanical families) which are potentially poisonous to cattle. Main poisonous substances and symptoms are reviewed: mild and serious poisoning by mycotoxins, primary (38 species) and secondary photosensitization (77 species), phenolic substances (115 species), heterosides (100 species) and alkaloids (175 species). Alkaloid containing plants are very common in Algeria, and are all the more dangerous to herds because of their fast-acting compounds and their devastating clinical effects, even when dry forage is ingested.

Télécharger l'article

PDF - 407,29 ko