Numéro #164

07 décembre 2000

La fertilisation raisonnée des prairies

Effets de la conduite de la prairie pâturée sur la lixiviation du nitrate. Propositions pour une maîtrise du risque à la parcelle

auteur : | co-auteurs :

La maîtrise des pertes d'azote dans les systèmes de culture et d'élevage est un impératif dicté par des contraintes d'environnement. Etudier et référencer les effets de la conduite de la prairie sur les pertes d'azote par lixiviation nécessite la connaissance des flux d'azote à la pâture. Ainsi, des propositions d'optimisation de la conduite des pâtures peuvent être avancées.
Les recherches convergent pour monter le rôle déterminant des restitutions animales (essentiellement les pissats) sur les pertes d'azote par lixiviation. Ce retour d'azote à la parcelle est la clef d'interprétation de l'impact des modes de gestion de la prairie : fertilisation azotée, chargement, espèce prairiale... Ainsi, l'effet de la fertilisation azotée ne peut être abordé sous le seul angle de la quantité d'azote minéral apporté : l'impact de la date d'apport (répartition de la dose totale sur les différents cycles d'exploitation) est déterminante car le recyclage de l'azote restitué par les animaux est plus faible en été. De même, le rôle de l'association graminée - légumineuse ou de la fauche sont discutés à la lumière de résultats récents. Quelques conseils d'optimisation de la conduite des pâtures sont discutés.

Mots-clés : | | | | | | | | | |
Effects of grazing management on nitrate leaching. Proposals for the control of risks at the plot level

The control of nitrate losses in crop and animal husbandry is a necessity dictated by the environmental constraints. The study of the effects of pasture management on nitrate leaching and the setting up of references has to be based on the knowledge of nitrogen flows under grazing. All investigations on this topic have tended to show that the part played by animal returns (especially urine patches) on nitrate losses by leaching is determining. This nitrogen return is the key to the interpretation of how the management of pastures influences nitrogen flows : fertilization, stocking rate, forage species, etc.
The effect of a nitrogen fertilizer dressing therefore cannot be studied solely from the point of view of the nutrient amount : the influence of the date of application (distribution of the total amount over several cycles of utilization) is decisive, considering that in summer the pasture’s potential of re-cycling nitrogen from animal excreta is lower. The role of mixed swards (grass-legume associations) and that of mowing are discussed in the light of recent experimental results. Lastly, proposals are put forward and discussed for an optimal management of pastures, involving mineral fertilization, the place of forage associations, grazing pressure, etc.

Télécharger l'article

PDF - 3,42 Mo