Numéro #224

21 janvier 2016

La fertilité des sols dans les systèmes fourragers (2e partie)

Témoignage d'un conseiller sur la mise en oeuvre des outils de raisonnement de la fertilisation des pairies auprès des éleveurs du Puy-de-Dôme

auteur :

Le département du Puy-de-Dôme est un département où la prairie constitue la principale ressource fourragère des exploitations d'élevage. Le raisonnement de la fertilisation de ces prairies, qu'elles soient permanentes ou temporaires, est un élément important de leur valorisation tant au niveau de la quantité que de la qualité des fourrages produits. Dans ces exploitations, les fertilisants organiques (fumier, lisiers...) occupent une place prépondérante, en association avec les engrais minéraux. L'élaboration d'une méthode de raisonnement basée sur le bilan azote a permis, au milieu des années 80, de fixer une première base de travail pour les conseillers et les agriculteurs. Le développement des outils de diagnostic dans les années 90 a ensuite permis de valider les acquis des conseils déjà apportés aux agriculteurs. Ils ont aussi mis en évidence les pistes de progrès à faire sur la valorisation des engrais de ferme. Enfin, les outils informatiques ont permis de démultiplier les conseils et les échanges entre agriculteurs et techniciens. C'est la complémentarité entre ces différentes démarches et outils qui permet de répondre aux besoins du plus grand nombre de conseillers et agriculteurs.

VIOLLEAU S., 2015. Témoignage d'un conseiller sur la mise en oeuvre des outils de raisonnement de la fertilisation des pairies auprès des éleveurs du Puy-de-Dôme. Fourrages n° 224, p. 279-286.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | | |
An agricultural advisor's observations on farmers' use of integrated fertiliser management in grasslands in the Puy-de-Dôme region

In the mainly all-grass livestock farms of the Puy-de-Dôme region, integrated fertilisation practices are of major importance and have been the focus of efforts by agricultural development service structures. In the mid-1980s, an integrated fertilisation approach based on farm nitrogen balances was adopted, providing a basis for relations between advisors and farmers. In the 1990s, diagnostic tools were used to evaluate what had been learned, and they helped clarify how farmers could make more efficient use of farm-produced fertilisers. In the present day, technology has augmented exchanges of information and advice between farmers and specialists. These different approaches and tools are complementary in nature, thus meeting the needs of a large number of advisors and farmers.

Télécharger l'article

PDF - 312,52 ko