Numéro #223

05 octobre 2015

La fertilité du sol dans les systèmes fourragers (1ère partie)

Enjeux et contributions des prairies temporaires pour améliorer la fertilité des sols

auteur : | co-auteurs :

Le concept de fertilité des sols a évolué depuis l'Antiquité. Actuellement, sa définition s'appuie sur la notion de composantes fonctionnelles, à la fois chimiques, biologiques et physiques. Dans cette conception, la matière organique des sols est un pilier central de la fertilité et les micro-organismes du sol sont des acteurs majeurs permettant la libération d'éléments minéraux pour répondre aux besoins des plantes cultivées. Dans un contexte d'amélioration de la durabilité des systèmes de culture, l'intégration des prairies temporaires et/ou artificielles dans la rotation permet à court terme d'améliorer le rendement des cultures suivantes mais aussi de modifier la quantité et/ou la qualité des matières organiques et d'influencer à moyen terme les propriétés biologiques des sols.

PIUTTI S., AMIAUD B., MANNEVILLE V. & al., 2015. Enjeux et contributions des prairies temporaires pour améliorer la fertilité des sols. Fourrages n°223, p. 179-187.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Using temporary pastures to enhance soil fertility

The definition of soil fertility has shifted through time; it is currently based on the idea of functional components that are chemical, biological, and physical in nature. According to this modern definition, a soil's organic matter content is a key component of its fertility, and soil microorganisms play a major role in releasing minerals that crops can use to meet their needs. As efforts are made to increase the sustainability of crop systems, incorporating temporary and/or artificial pastures into the rotation cycle may help increase crop yields in the short term. It can also change the levels and/or quality of soil organic matter and, in the intermediate term, influence a soil's biological properties.

Télécharger l'article

PDF - 453,79 ko