Numéro #223

05 octobre 2015

La fertilité du sol dans les systèmes fourragers (1ère partie)

Fertilité des sols et minéralisation de l’azote : sous l’influence des pratiques culturales, quels processus et interactions sont impliqués ?

auteur : | co-auteurs :

La fertilité des sols, notion centrale pour accroître la production des écosystèmes cultivés, est une réalité complexe : elle résulte de l'expression des composantes biologiques, physiques et chimiques des sols et de leurs interactions. Comprendre les mécanismes impliqués permet d'envisager les effets de modifications de pratiques ou de système de culture sur la fertilité.La fertilité est ici décrite comme la capacité des sols à fournir les éléments nutritifs nécessaires à l'alimentation des plantes. Le cycle de l'azote et ses relations avec la dynamique des matières organiques y joue un rôle central ; il est couplé au cycle du carbone par l'activité microbienne hétérotrophe qui minéralise (parfois très rapidement) les résidus de récolte. Les interactions entre processus chimiques, physiques et biologiques du sol sont décrites. Il est ainsi possible d'analyser l'influence de pratiques culturales comme la simplification ou la suppression du labour, l'insertion ou la destruction de prairies temporaires dans les rotations et d'envisager une agriculture reposant davantage sur le recyclage des matières organiques et le fonctionnement biologique du sol.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Soil fertility and nitrogen mineralisation: what type of cultivation-related processes and interactions are involved ?

In this study, soil fertility is defined as the ability of soils to furnish necessary nutrients to plants. It is a consequence of the biological, chemical, and physical properties of soils and their interactions. The nitrogen cycle and its relationship with soil organic matter dynamics play a key role; the nitrogen cycle is linked to the carbon cycle by the activity of soil bacteria. Here, we describe the interactions between various biological, chemical, and physical processes that take place in the soil. It is thus possible to examine the effects of cultivation practices, such as limiting or eliminating ploughing, including temporary pastures in rotations, and destroying temporary pastures as part of the rotation cycle. One can also envision an agricultural approach that promotes the recycling of organic matter and the soil's biological functions.

Télécharger l'article

PDF - 335,66 ko