Numéro #90

15 juin 1982

La luzerne et le trèfle violet : sources de protéines pour les ruminants

Valeur alimentaire des légumineuses (luzerne et trèfle violet) en vert et modifications entraînées par les différentes méthodes de conservation

auteur :

Les légumineuses présentant en permanence des feuilles et des tiges, contrairement aux graminées, ont une composition morphologique et chimique, et donc une valeur alimentaire, relativement stables.Une analyse approfondie des modifications de valeur nutritive, d'ingestibilité, de digestibilité permet de conclure en déterminant le stade optimum de récolte: dès le début du bourgeonnement. De plus, une récolte à ce stade assure un meilleur équilibre entre les deux premiers cycles.Ensuite sont décrites les modifications de valeur alimentaire entrainées par les diverses méthodes de conservation (déshydratation, fenaison et ensilage). 

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Nutritive value of fresh legumes and changes brought abourt by the different methods of conservation

As legumes, in opposition to grasses, possess permanently leaves and stems, their morphological and chemical composition remains relatively stable, and consequently also their nutritive value.A thorough analysis of the variations in nutritive value, voluntary intake and digestibility leads to the conclusion that the best stage for harvest is at the beginning of budding. Moreover a cut at this stage gives a better balance between the two first growth-cycles.The changes in nutritive value are described, that are brought about by the various methods of conservation (drying, haymaking, silage making). 

Télécharger l'article

PDF - 758,89 ko