Numéro #181

31 mars 2005

La politique laitière : réformes et conséquences sur les systèmes fourragers

Politique laitière européenne : des accords de Luxembourg à l’accord interprofessionnel sur le prix du lait

auteur :

La réforme de Luxembourg (juin 2003) a généré diverses inquiétudes et manifestations du monde laitier français. La conclusion d'un nouvel accord interprofessionnel sur l'évolution du prix du lait pour une durée de 3 ans va permettre d'aborder l'avenir plus sereinement.
La réforme de Luxembourg et ses conséquences pour la filière laitière française sont rappelées : fin du prix "unique" avec baisse des prix institutionnels du beurre et de la poudre de lait écrémé, et risque de différentiation de 2 marchés du lait. Cette révolution dans l'équilibre des marchés a amené à la définition de nouveaux outils pour appréhender la répartition de la valeur ajoutée au sein de la filière. Indexation, compétitivité et flexibilité sont dorénavant des socles sur lesquels les membres de l'interprofession vont dorénavant s'appuyer pour aborder, à l'avenir et de façon collective, les défis de la moindre régulation des marchés.

Mots-clés : | | | |
European dairy policy : from the Luxemburg agreements to the inter-professional agreement on the price of milk

The reform decided in Luxemburg (June 2003) has given rise to various worries and demonstrations in France among those concerned with dairying. The reform and its consequences on the dairy production sector can be summarized as follows : end of the 'unique' price, with lowered institutional prices for butter and for skimmed milk powder, risk of having 2 differentiated markets for milk. This upsetting of the balance in the markets led to the definition of new tools for the determination of the value-added links in the chain. A new inter-professional agreement was concluded concerning the evolution of the milk price during the next 3 years that will somehow quieten the anxiousness about the future. Indexation, competitivity and flexibility will henceforth be the pillars on which all the actors in the dairy sector will collectively have to build the means of accepting the challenge constituted by the lessened regulation of the markets.

Télécharger l'article

PDF - 76,13 ko