Numéro #47

15 septembre 1971

La production de viande bovine

La production des chatrons charolais au pâturage

auteur :

Produit traditionnel, le châtron charolais de trente - trente-deux mois est un animal qui nait au printemps. Conduit avec sa mère au pâturage, jusqu'à neuf mois environ, sevré, castré, il est rentré à l'étable à la mi-novembre à un poids qui varie de 290 à 320 kg. La mise au pâturage se fait le printemps suivant à un poids moyen de 330-360 kg. Ces animaux sont généralement conduits en pâturage libre à raison de 2 bêtes/ha. Les croits journaliers durant cette période sont de 110 g en moyenne. Le deuxième hivernage constitue une période de restriction alimentaire très marquée. En fin d'hiver, les animaux ont un poids de 470 à 520 kg. Après cette période de quatre mois de sous-alimentation (foin et/ou paille), la croissance compensatrice au pâturage joue très largement. Les châtrons qui présentent un état d'engraissement satisfaisant sont commercialisés d'août à novembre .li un poids moyen de 620-680 kg. Les animaux insuffisamment finis subissent un complément d'engraissement .li l'auge, de deux mois environ.Si ce type de production présente certains avantages (alimentation à base d'herbe, besoins faibles en bâtiments et main-d'oeuvre, qualité du produit), il offre certains inconvénients (sous-valorisation du potentiel fourrager des prairies, capital immobilisé important face à une rotation lente des capitaux, hétérogénéité des produits, etc.). Il devrait être possible de préciser un autre type de châtron à produire en raccourcissant de six mois le cycle de production par un engraissement intensif à  l'auge entre vingt-vingt-six mois et en rationnalisant les différentes phases de pâture et de stabulation.Le développement d'un tel type de produit étudié actuellement par l'Etablissement Départemental d'Elevage et la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire semble lié en partie aux possibilités de cultiver le maïs et au dynamisme de l'exploitant. 

Mots-clés : | | | | | | | |
Production of Charolais steers fattened on pastures. A regional evidence from Saone-et-Loire

The charolais steer is a traditional 30-32 months old production, and is born in Spring. It is turned out to grass with its mother until the approximate age of 9 months, and is then weaned, castrated, and brought back to the shed in midNovember, at an average weight of 290-320 kg. It is turned out in the following Spring at an average weight of 330-360 kg. Pasture management is usually by set stocking, with two animals per hectare. Daily weight increases during that period are 720 g on average. During the second Winter there is a very marked restriction in feeding. At the end of it, the animals weigh from 470 to 520 kg. Alter these four months of under-feeding (with hay and/or straw), there is a noteworthy effect of compensatory growth on the pastures. The steers with a satisfactory finish are sold from August to November, at an average weight of 620 to 680 kg. Those not well enough finished would get a complementary feed in the shed, during about two months.
This type of production has certain advantages (diet based on grass, small requirements in buildings and labour, quality of the product), but also some inconveniences (under-use of the forage potentials of grasslands, large investments with respect to a slow rotation of capital, heterogeneous products, etc). It should be possible to define another type of steer by shortening the production cycle by six months thanks to intensive manger-feeding and to the rationalization of the various grazing and stalling stages.The development of such a type produce, as it is now under investigation by the "Etablissement Départemental d'Elevage" and the Chamber of Agriculture, seems to depend partially on the possibilities of growing maize and on the dynamism of the stock-breeder. 

Télécharger l'article

PDF - 349,36 ko