Numéro #87

15 septembre 1981

La production fourragère en zone de montagne

Une nouvelle plante fourragère : le silfe (Silphium perfoliatum L.)

auteur :

Silphium perfoliatum est une composée de grande taille, environ 2 m, très pérenne, de dix à quinze ans, et originaire d'Amérique du Nord, qui s'adapte bien au climat rencontré en Europe du Nord à condition d'être bien alimentée en eau. Cette plante semble convenir aux conditions françaises, y compris celles du Midi de la France.
La Station I.N.R.A. de Clermont-Ferrand a commencé une série d'observations dès 1974 ; cette culture s'avère prometteuse :
- la production de matière sèche obtenue en
deux coupes est élevée, en moyenne de 16 t/ha et souvent plus ;
- la digestibilité de ce fourrage est correcte et son ingestibilité élevée à la première coupe (stade boutons floraux ou fleurs en juin, juillet) comme à la deuxième coupe (sept-huit semaines plus tard) ; la diminution de la valeur nutritive est plus lente à la deuxième coupe ;
- ce fourrage peut être utilisé en affouragement ou en ensilage. Dans ce dernier cas, il semble nécessaire d'adjoindre un conservateur ; les pertes en jus sont élevées.

Mots-clés : | | |
A new forage plant : Sylphium perfoliatum L.

Silphium perfoliatum, a plant belonging to the compositae, is tall (about 2 m) and very persistent (10-15 years). It originates from North America and is well adapted to the North European climate, provided it is adequately supplied with water. This species seems to suit the conditions met in France, including those of Southern France.
The I.N.RA Station in Clermont-Ferrand has made observations on this plant from 1974 onwards ; the crop appears to be promising :
- the dry matter production in two cuts is high, 16 t/ha on average, and often more ;
- the digestibility of the forage is satisfactory and the voluntary intake is high bath at the first cut (stage of flower buds or flowers in June, July) and at the second cut (7-8 weeks later) ; the decrease in nutritional value is slower at the second cut ;
- the forage may be used either zero-grazed or as silage. In the latter case, additives for a proper conservation seem necessary. There are large losses with silage juices.

Télécharger l'article

PDF - 643,92 ko