Numéro #20

15 décembre 1964

La recherche fourragère en France

Polyploïdie artificielle et espèces fourragères

auteur :

Convaincus des possibilités offertes par l'autopolyploïdie, les chercheurs et sélectionneurs français ont, dès qu'ils l'ont pu, abordé l'obtention de formes polyploïdes chez le Trèfle violet, les Ray-grass sp., la Fétuque des prés, le Trèfle blanc.Le travail imposé pour mettre sur le marché des variétés tétraploïdes valables ne peut se justifier que par un accroissement substantiel de la valeur agronomique. Sur le plan génétique, les tétraploïdes offrent au sélectionneur des possibilités supérieures à celles que peut offrir la même espèce à l'état diploïde. Las conséquences les plus généralement reconnues du doublement du nombre de chromosomes sont l'accroissement de la taille des organes, la tendance à une croissance plus lente que celle des diploïdes et une teneur accrue en glucides totaux (cas des Raygrass) ou en protéines.
Les travaux poursuivis jusqu'à présent à l'étranger ont abouti à la création de variétés tétraploïdes de Trèfle violet, dont la pérennité semble supérieure à celle des diploïdes, de Ray-grass, dont le comportement vis-à-vis des parasites semble également meilleur, et de Trèfle hybride.Tirant parti de l'expérience acquise à l'étranger, le groupe des chercheurs français tente d'obtenir des variétés tétraploïdes valables et, en même temps, cherche à recueillir le maximum de renseignements pour mettre au point une méthode de travail efficace. 

Artificial polyploidy in forage species

Being convinced of the possibilities of autopolyploïdy, the French genetists and breeders have undertaken, as soon as possible, to create polyploïds in Red Claver, the Rye-grasses, Meadow Fescue and White Clover.The work required to put on the market satisfactory tetraploïd strains can only be justified by a considerably enhanced agricultural value in the genetic field. The tetraploïds give the breeder greater possibilities than the diploïds of the same species. The most generally acknowledged consequences of chromosome doubling are an increase of organ size, a tendency to grow more slowly then the diploïds and an increase content of total carbohydrates (in the Rye-grasses) or proteins.
Up to now, foreign research work has allowed to create tetraploïd strains of Red Clover, which seem to have a greater perennity then the diploïd, of Ray-grasses, which seem to be more resistant to parasites, and of Alsike Clover. Profiting by foreign experience, the French breeders try to create satisfactory tetraploïd strains and, at the same time, to get the maximum information in order to perfect an efficient method of work. 

Télécharger l'article

PDF - 242,50 ko