Numéro #20

15 décembre 1964

La recherche fourragère en France

Problèmes posés par l'amélioration du chou fourrager

auteur :

L'intérêt du Chou fourrager dans l'exploitation d'élevage intensif justifie les recherches entreprises à la Station d'Amélioration des Plantes de Rennes pour améliorer les méthodes de sélection jusqu'alors pratiquées.La sélection maternelle peut pallier les plus graves défauts de la sélection massale quant à l'instabilité des variétés.Mais le Chou fourrager étant une espèce strictement allogame, les méthodes d'amélioration les plus efficaces sont celles qui aboutiront à la création de variétés hybrides Fl.Le principe de celles-ci lui est applicable grâce eu phénomène d'auto-incompatibilité qui permet à la fois le contrôle de la pollinisation sans castration, et l'obtention de lignées inbred par auto-pollinisation de boutons.En pratique, la production de variétés hybrides Fl, en l'occurrence de variétés hybrides doubles, soulève de nombreux problèmes : les uns tiennent au principe même de leur obtention : les plus graves résultent des conséquences défavorables de l'auto-fécondation prolongée sur la fertilité et aussi sur la vigueur des lignées, surtout pour les types sensibles au froid ; l'exploitation rationnelle de l'aptitude de la plante au bouturage complété par l'usage de serred contribuera sans doute à les résoudre.Mais c'est en définitive le coefficient élevé de multiplication de la plante qui permet de rendre économiquement réalisable, pour cette espèce fourragère, la production de variétés hybrides doubles, plus intéressantes que les variétés synthétiques de par la diversité des combinaisons offertes à partir du matériel en cours de sélection. 

Problems involved by the fodder kale breeding

The interest of Fodder Kale for intensive stock-rearing warrants the research work carried out at the Plant Breeding Station in Rennes for the improvement of the traditional breeding methods.Maternal selection may avoid the more severe drawbacks of mess selection as regards varietal instability.But Fodder Kale being a strictly allogamous species, the most efficient breeding methods are those by which Fl hybrid varieties are created.The principle of the latter may be applied to the species because of its self-incompatibility, which allows both to control pollination without emasculating and to obtain inbred lines by self-pollinating buds.
In practice, the production of FI hybrid varieties, in this case of double hybrid varieties, raises many problems : some are related to the principle underlying their creation itself ; the gravest result from the unfavourable consequences of prolonged selfing on the fertility and also the vigour of lines, particularly for types susceptible to cold ; the rational utilization of the plant's aptitude to be propagated by cuttings, together with the use of greenhouses, should contribute to their solution.But the high multiplication coefficient of the species finally allows the creation, in an economical way, of double hybrid varieties of this forage plant, which are more interesting than synthetical varieties, in view of the diversity of possible combinations to be obtained from the material used for breeding. 

Télécharger l'article

PDF - 575,93 ko