Numéro #240

31 décembre 2019

Les 60 ans de la revue

La prairie dans tous ses états : 2. Evaluer la production de fourrages et la fourniture de services écosystémiques

auteur : | co-auteurs :

Les prairies présentent une grande diversité de végétations du fait de conditions de sol, de climat et de modes de gestion variés. Disposer d’une méthode simple pour les classer à partir de leur composition pour les services qu’elles fournissent est toujours d’actualité.
Une méthode basée sur l’identification d’un nombre limité de types fonctionnels de plantes composant les prairies (semi)naturelles et temporaires est proposée afin de les classer pour la production de fourrages et les services écosystémiques qu’elles fournissent. Elle consiste à caractériser la composition de la prairie en types fonctionnels de plantes (principalement types de graminées, importance des légumineuses). Ces types sont définis à partir des stratégies des espèces pour leur vitesse de croissance (rapide ou lente) et la temporalité de la production (centrée sur le printemps ou plus étalée). A partir de l’analyse de la littérature nous montrons que la production de fourrages (niveau et temporalité de la production) et les potentiels de séquestration du carbone et de pollinisation dépendent bien de la composition fonctionnelle de la végétation. Des indices pouvant être calculés à partir d’un relevé botanique simplifié sont proposés pour caractériser cette composition.

DURU M., THEAU J.P., THEROND O., CRUZ P., 2019. "La prairie dans tous ses états : 2. Evaluer la production de fourrages et la fourniture de services écosystémiques". Fourrages n°240, p.295-304.

Mots-clés : | | | | | | | | | |
The glorious diversity of grasslands: 2. Evaluating forage production and the availability of ecosystem services

Natural, semi-natural, and temporary grasslands harbour tremendous plant diversity. In this study, we identified various functional categories of plants to better characterise their levels of forage production and ecosystem services. The categories were defined based on species’ growth rates (fast or slow) and timing (growth concentrated in the spring or more spread out over the year). A review of the literature showed that the functional composition of plant communities influences forage production (level and timing), carbon sequestration, and pollination. We developed indices that can be used to characterise functional composition; they can be calculated using simple plant survey data.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.