Numéro #240

31 décembre 2019

Les 60 ans de la revue

Un diagnostic d’alimentation de ruminants « qui parle aux éleveurs ». Comparaison avec un protocole classique

auteur : | co-auteurs :

Pour répondre aux enjeux agricoles de demain, la bonne maîtrise des charges d’alimentation est un point important en élevage. Sur le terrain, plusieurs protocoles de diagnostic d’alimentation sont utilisés dont certains reposent sur une réappropriation par les éleveurs.
Deux protocoles de diagnostic du système d’alimentation sont ici comparés : un protocole basé sur des indicateurs et outils proposés par les organismes de recherche-développement et un autre utilisé par l’association « Eleveurs Autrement » et basé sur l'outil OBSALIM®. Ces protocoles ont été conduits indépendamment sur 17 lots d’animaux (systèmes bovins lait et viande et ovin lait). La comparaison est réalisée à deux niveaux : i) le diagnostic global (la ration est équilibrée ou à équilibrer), ii) l’analyse détaillée (qui précise le type de déséquilibre). Les conclusions des 2 protocoles sont très proches pour le diagnostic global d’alimentation, bien que l’analyse détaillée montre des différences dans les observations.

MICHAUD A., CREMILLEUX M., BEAURE G., VEDRINE A., RIGOLOT C., 2019. "Un diagnostic d’alimentation de ruminants « qui parle aux éleveurs ». Comparaison avec un protocole classique". Fourrages n°240, p.321-328.

Mots-clés : | | | | |
A farmer-friendly diagnostic tool for assessing livestock feeding systems: comparing a newer method with a more traditional approach

In livestock farming, managing feed costs is important. In the field, several diagnostic tools are used to assess feeding systems; in some cases, the intent is for livestock farmers to reappropriate the methods. Here, we compared the results obtained using a traditional diagnostic method with the results obtained using OBSALIM®, a method developed by the farmers’ association Eleveurs Autrement. The two methods were independently applied to 17 batches of animals (from beef cattle, dairy cow, and dairy sheep systems). Comparative analysis was carried out at two levels: feeding systems were assessed i) overall (i.e., to detect the presence or absence of ration imbalance) and ii) in greater detail (i.e., to identify underlying factors if imbalance was present). The methods yielded very similar results for the overall assessment. However, the detailed assessment revealed differences between the two approaches.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.