Numéro #227

05 octobre 2016

Les légumineuses fourragères et prairiales : quoi de neuf ? (deuxième partie)

Essais multilocaux en Belgique sur les potentialités de production et de valeur alimentaire des associations graminées - luzerne

auteur : | co-auteurs :

La luzerne offre des perspectives intéressantes pour améliorer l'autonomie des exploitations d'élevage. Des expérimentations locales sont nécessaires pour en optimiser l'utilisation. Une expérimentation a été conduite dans 3 sites contrastés de Belgique (en Ardenne, en région limoneuse et en région sablo-limoneuse). Des associations graminée(s) - luzerne ont été comparées aux cultures pures de luzerne, de dactyle, de fétuque élevée et de brome sitchensis pendant 3 ans. La présence de la luzerne assure une production annuelle et une valeur azotée supérieures à celles des graminées, dont la production est plus élevée au printemps. Le potentiel et la contribution de la luzerne sont moins élevés en Ardenne (climat plus humide et froid, sol plus acide) que dans les deux autres régions. Lors des sécheresses, la luzerne et les associations sont partout plus productives que les graminées pures.

KNODEN D., DECAMPS C. & HAUTOT M., 2016. Essais multilocaux en Belgique sur les potentialités de production et de valeur alimentaire des associations graminées - luzerne. Fourrages n°227, p.167-169.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | | | |
Multisite experiments in Belgium examining the production potential and nutritrional value of grass-lucerne associations

Lucerne has the potential to improve feed autonomy on livestock farms. Small-scale experiments were carried out over 3 years at three constrasting sites in Belgium with a view to optimising lucerne use. Results obtained for grass-lucerne associations were compared with those obtained for pure stands of lucerne, cock's foot grass, tall fescue, and Alaska brome. Annual production and nitrogen content were higher in pure-lucerne and grass-lucerne associations than in pure-grass stands, whose production levels were greater in the spring. Lucerne production and contribution to overall yield were lower at the Ardenne site (where conditions were colder and more humid and the soil was more acidic) than at the other 2 sites. At all 3 sites, pure-lucerne and grass-lucerne associations were more productive than pure-grass stands during periods of drought.

Télécharger l'article

PDF - 187,84 ko