Numéro #202

15 juin 2010

Les usages émergents des surfaces prairiales et des espèces fourragères (1ère partie)

Une gestion des couverts herbacés favorable aux abeilles et à la petite faune de plaine

auteur : | co-auteur :

Dans des paysages agricoles simplifiés, les faunes pollinisatrices et cynégétiques sont fragilisées par la raréfaction et la dispersion des ressources et habitats, nécessaires pour leur alimentation et reproduction. Les couverts herbacés sont des milieux généralement propices à ces faunes, sous réserve d'une gestion appropriée.Cet article présente une revue d'éléments techniques pour une gestion des couverts herbacés dans les agrosystèmes, appropriée aux abeilles et à la petite faune de plaine, deux communautés animales dont la sauvegarde fait l'objet de nombreux plans d'actions. Les infrastructures herbacées apportent de l'hétérogénéité, assurant ainsi un rôle fonctionnel dans les réseaux trophiques en tant que zones de refuge, d'alimentation et de circulation. L'intérêt des couverts herbacés varie selon leur type (plantes semées ou couverts spontanés) et leur durée d'implantation. Il est dorénavant nécessaire d'adopter une approche plus systémique pour identifier des pratiques de gestion favorables à plusieurs objectifs (préservation de différentes faunes, environnement, agronomie...). 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | |
Managing the grass covers in a manner favourable to the bees and to the smal lowland fauna

In places where farming has become uniform, the lives of the pollinating animals and of the game animals have become increasingly precarious, because of the rarefaction and the dispersion of their resources and their habitats, on which they rely for their food and their reproduction. The grass covers constitute generally favourable environments to these animals, provided they are adequately managed. This paper details some technical elements for the management of grass covers in the farming systems that makes them propitious to the bees and to the small lowland fauna, two animal communities whose protection is the object of numerous planned actions. Grass infrastructures provide heterogeneity, thus ensuring a functional role in the trophic networks, acting as zones of shelter, of feeding and of circulation. The benefits of the grass covers depend on their type (whether the plants are sown or voluntary) and their duration. It is henceforth necessary to adopt a more systemic approach in order to identify the management practices that will serve several purposes at the same time (preservation of different animal communities, environment, soil fertility, etc.). 

Télécharger l'article

PDF - 197,27 ko