Numéro #243

15 septembre 2020

Non thématique

Evaluation de la biomasse ingestible et de la valeur fourragère de deux arbustes : Bituminaria bituminosa (L. 1981) et Bituminaria todghaniensis (sp. 2017)

auteur | co-auteurs

Au Maroc, le pastoralisme est au centre de nombreux enjeux dont le principal est la dégradation accentuée des terrains de parcours incombant d’une part, à diverses activités anthropiques, et d’autre part, à la récurrence des périodes de sécheresse inhérentes au changement climatique.
Aussi, l’objectif global de cette étude consiste en une contribution à la restauration des terrains sylvopastoraux dégradés au Moyen Atlas central par le recours au trèfle bitumineux. Pour cela, nous avons caractérisé deux espèces du genre Bituminaria, Bituminaria bituminosa (B.b), présente sur le pourtour méditerranéen, et Bituminaria todghaniensis (B.t), nouvellement découverte au Maroc, en déterminant leurs valeurs nutritives et productions en biomasse. Les résultats obtenus montrent que la teneur en constituants pariétaux de ces plantes est moyenne. La digestibilité in vitro de la matière sèche est supérieure chez B.b (87,75%) par rapport à B.t (83,30%). La valeur énergétique est supérieure pour B.b (0,77 UFL/Kg de MS) en comparaison à celle de B.t (0,71 UFL/Kg de MS). La phytomasse à 9 mois est de 0,5t/ha et 0,12t/ha de MS respectivement pour B.b et B.t. Ces fourrages pourraient être utilisés pour la réhabilitation sylvopastorale dans le Moyen Atlas. Cependant, la productivité biomassique de B.t devrait être améliorée, notamment via le recours aux biofertilisants fabriqués à base de rhizobactéries sélectionnées de nodules de B.t.

Zennouhi O., El Mderssa M., Diouri M., J. Ibijbijen1 Et L. Nassiri1 (2020). « Evaluation de la
biomasse ingestible et de la valeur fourragère de deux arbustes : Bituminaria bituminosa (L. 1981) et Bituminaria todghaniensis (sp.2017) ». Fourrages, 243, 71-76

mots-clés : | | | |
Characterising the biomass yield and forage value of two shrubs Bituminaria bituminosa and Bituminaria todghaniensis

In Morocco, pastoral farming is at the heart of several important concerns. Principal among them is the increased degradation of rangelands, which has resulted partly from various anthropogenic activities and partly from the recurrent droughts associated with climate change.
The overall objective of this study was to help restore degraded sylvopastoral lands in the central Middle Atlas using trefoil species. To this end, we characterised the nutritional value and biomass yield of two Bituminaria species: Bituminaria bituminosa (B.b), a Mediterranean species, and Bituminaria todghaniensis (B.t), a species recently discovered in Morocco. We found that these species have intermediate levels of fibre content. In vitro dry matter (DM) digestibility was higher for B.b (87.75%) than for B.t (83.30%). B.b had a higher energetic value than B.t (0.77 vs. 0.71 French dairy feed units/kg of DM). Total biomass at 9 months was 0.5 and 0.12 t DM/ha for B.b and B.t, respectively. These species could be used to provide good-quality forage as part of efforts to restore sylvopastoral lands in the Middle Atlas of Morocco. However, the biomass yield of B.t should be further improved, notably by using biofertilisers made from rhizobacteria found in B.t’s root nodules.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.